Ultimate magazine theme for WordPress.

Couplage ou non des élections…La majorité et l’opposition se battent

Macky Sall dans un bureau de vote
0

Couplage ou non des élections locales avec les législatives : La majorité et l’opposition étalent leurs divergences

Le choix de la tenue des élections locales prévues le 1er décembre prochain, mais repoussées, pourrait faire l’objet de discorde entre la majorité présidentielle et l’opposition. C’est le Conseil des ministres du mercredi 16 octobre dernier qui a pris la décision de reporter la date de la tenue des élections locales. Ce qui rencontre l’assentiment de la majorité et de l’opposition.

Si du côté du pouvoir comme de l’opposition, le consensus a prévalu pour repousser ces élections, mais rien n’est moins sûr lorsqu’il s’agira de retenir la date à laquelle elles doivent se tenir.

Intervenant sur la RFM, un des mandataires de la majorité présidentielle dans le cadre du Dialogue national, Cheikh Sarr soutient : « Les élections locales ont été repoussées, mais aujourd’hui, personne ne peut dire à quelle date elles seront organisées. Cela pourrait aller au-delà de 2020 et même avoir des incidences sur les élections de 2022 ». Cheikh Sarr émet ainsi l’hippothèse d’un couplage des élections locales avec celles législatives prévues en 2022. D’autres membres du camp au pouvoir avaient déjà évoqué une telle perspective.

Visiblement, cela n’agrée guère l’opposition. Sur les ondes de la même radio, la RFM, Déthié Fall, membre de l’opposition, ne veut guère entendre d’un couplage des élections locales avec celles législatives. Il martèle par rapport au Dialogue national : « Les points sur lesquels, nous sommes d’accord, c’est qu’il faut faire un audit du fichier électoral et évaluer la dernière élection présidentielle. Ce qui peut justifier un report des élections locales. Mais nous n’avons jamais été d’accord sur un couplage des élections locales avec les législatives de 2022 ».

Thiémokho BORE

laissez un commentaire