Ultimate magazine theme for WordPress.

El Hadji Malick Gueye déclare sa candidature pour la présidentielle

0
El Hadji Malick Gueye, Président du mouvement Sénégal Dieum sa kanam a déclaré sa candidature pour les élections présidentielles de 2024. Candidat des religieux, ce dernier compte centrer sa politique dans le social.
Lors d’un point de presse organisée hier, à la Médina, le leader du mouvement socialiste islamique, Sénégal Dieum Sa Kanam, El Hadji Malick Gueye après avoir fait un peu le tour du monde en France, Belgique, Espagne, a décidé de porter la candidature des religieux : « Je suis candidat des religieux pour les élections présidentielles de 2024. Parce que nous avons vu que le Président Macky Sall ne nous a pas pris en compte dans cette sociétés ».
« Aujourd’hui, les enfants ont perdu le repaire, Mon passage au Canada m’a permis de voir les étudiants qu’on avait donné des bourses d’études, Ils sont dans les boîtes en train de boire, parce que tout simplement, on ne les a pas inculqué des valeurs religieux , c’est la raison pour laquelle, j’ai décidé de porter ce combat pour essayer de refonder ses valeurs », a déploré l’homme d’affaires El Hadji Malick Gueye.
Le Président du mouvement Sénégal Dieum Sa Kanam ambitionne de centrer sa politique sur le social.  » Dans un pays où nous avons du pétrole et du gaz, je ferai de sorte que tout le monde sent l’utilité de ses ressources, donner une subvention d’un montant de 1 million de francs CFA à guise d’un acte symbolique pour les enfants qui viennent de naître, et une enveloppe de 500 milles francs à chaque famille en cas de malheur. Pour moi c’est des actes que l’État peut faire à l’endroit des populations, assurer une formation pour les enfants jusqu’à l’âge de 10 ans ».
Le leader du mouvement Sénégal Dieum Sa Kanam a pas manqué d’évoquer l’actualité politique avec des lendemains incertains.  » J’appelle les acteurs politiques à plus de retenus. Ce pays nous appartient tous. On ne devrait pas se garder en chiens de faience. Nous devons être en mesure de se comporter comme des adversaires et non des ennemies ».
Toute fois, El Hadji Malick Gueye compte déjà multiplier des visites de proximité dans son fief à la Médina, discuter avec les populations, pour obtenir leur voix pour les élections législatives de 2024.
laissez un commentaire