Ultimate magazine theme for WordPress.

«Élimination» de Sonko en 2024 : Bassirou Diomaye Faye met en garde Macky

0

Une présidentielle sans Ousmane Sonko, c’est une chose impensable selon Bassirou Diomaye Faye. Le secrétaire général du Pastef, dans le Jury du dimanche, a mis en garde le pprésident Macky Sall et son régime.

« Le peuple sénégalais ne l’acceptera pas. On acceptera pas un président qui, par la volonté des Sénégalais et des urnes, a succédé à son prédécesseur, et décide depuis des années, qui va aller en compétition avec lui et qui ne va pas. Cette fois-ci, ce sera la goûte d’eau de trop. Il l’a fait à Karim Wade, à Khalifa Sall, et avec la liste de Yewwi des titulaires de Yewwi en 2022. Là, on l’attend en 2024 », a-t-il prévenu.

Pour le cadre du Pastef, le peuple sénégalais a des choix: le choix de laisser faire. « À notre niveau, nous avons fait ce que nous devons faire et nous continuons à le faire. C’est-à-dire se battre avec des armes conventionnelle dans le champ politique. Si le peuple sénégalais laisse faire et que le président Macky Sall trompe, à un moment donné, nous serons tous obligés de nous aplatir parce qu’on aura plus le choix ».

Diomaye estime que quand « vous avez un président qui est foncièrement méchant, il ne faut pas lui donner les moyens de se pérenniser à la tête d’un État. Parce qu’il va dérouler une dictature sanglante. Et si nous laissons le président Macky Sall forcer une 3e candidature, corrompre l’élection et la gagner, il va enlever la limitation des mandats par voix référendaire ou par une autre voix. C’est ça qui est en train de se jouer… »

Par ailleurs, à en croire Bassirou Diomaye Faye, le Pastef n’a pas de plan B, en cas d’élimination de Sonko. Pour lui, Ousmane Sonko est leur « plan A, B, C, jusqu’à Z. Personne ne peut l’empêcher de se présenter. Il y sera et il vaincra », a-t-il promis.

laissez un commentaire