Ultimate magazine theme for WordPress.

Elle appelle le 911 de la police pour…commander une pizza

0

Une Américaine appelle le 911 et fait semblant de commander une pizza pour signaler des violences conjugales

La jeune femme a usé de moyens détournés pour détailler la situation.

L’opérateur a compris la situation en quelques secondes.

« Euh… Vous avez appelé le 911 pour commander une pizza ? » Au bout du fil, l’opérateur du numéro d’appel d’urgence américain, est perplexe. Puis en quelques secondes, il comprend ce qu’il est en train de se passer. Comme l’a rapporté le média local ABC 13 mardi 19 octobre, la police de l’Etat de l’Ohio, aux Etats-Unis, a révélé comment une femme a feint de commander une pizza pour alerter les forces de l’ordre sur les violences qu’étaient en train de subir sa mère.

La jeune femme, dont le nom n’a pas été révélé, a appelé la police après que le petit copain de sa mère, ivre, est rentré dans l’appartement familial et a commencé à violenter cette dernière. De peur qu’il n’entende ce qu’elle était en train de faire, elle a décidé de faire semblant de commander à manger.

« J’aimerais commander une pizza », l’entend-t-on dire dans un enregistrement de l’appel diffusé par un média local. « Euh, vous avez appelé le 911 pour commander une pizza ? », lui répond l’opérateur, Tim Teneyck, interloqué. « Euh oui », dit-elle fermement.

« Ce n’est pas le bon numéro pour commander une pizza », rétorque l’agent, d’abord amusé.

« Non, non, non, non, non, non vous ne comprenez pas », s’alarme-t-elle. Le ton de sa voix suffit à laisser son interlocuteur réaliser à quoi il a affaire. Par des moyens détournés, la jeune femme parvient ensuite à lui exposer la situation.

« L’homme est toujours là ? – Oui, je veux une grande pizza. – Très bien, vous avez besoin d’une ambulance ? – Non, avec du pepperoni. »

Lorsque la femme lui fait comprendre qu’elle ne peut pas rester au téléphone, Tim Teneyck la laisse raccrocher avant d’immédiatement contacter une patrouille, à qui il donne la localisation de la jeune femme, leur précisant de ne pas allumer leur sirène ou leur gyrophare en arrivant sur les lieux.

Sur place, selon le rapport de police, les agents de police ont arrêté un homme. Celui-ci a été placé en détention et mis en examen pour violence domestique.

Tim Teneyck, l’opérateur, confie que c’est la première fois qu’une telle chose lui arrive :

« On voit ça sur Facebook mais ce n’est pas le genre de chose pour laquelle qui que ce soit a été entraîné. Nous sommes juste formés à écouter. »

L’homme a été félicité par sa hiérarchie, mais explique qu’après en avoir discuté avec ses collègues, certains lui ont confié qu’ils n’auraient peut-être pas réagi comme il l’a fait.

 

laissez un commentaire