Emmanuel Macron : ces dépenses dévoilées qui font scandale !

C’est une nouvelle qui risque de créer la polémique du côté des Français. En effet, et alors qu’Emmanuel Macron demande à tout le monde de se serrer la ceinture, il apparaît que le chef de l’État dépense sans compter ! Des dépenses qui commencent à alarmer certains élus particulièrement agacés par l’attitude du président de la République.

Emmanuel Macron : des dépenses exorbitantes !

Il a beau demander aux Français de se serrer la ceinture, Emmanuel Macron ne semble absolument pas appliquer ses propres principes. En témoigne, Jean-Pierre Sueur, devant la commission des lois au Sénat. “La présidence de la République devrait davantage s’appliquer les règles vertueuses prônées aux autres pouvoir publics en s’interrogeant sur les moyens de contenir son train de vie.”

Il faut dire que le président de la République aurait atteint certains plafonds avec notamment, l’augmentation de la dotation de l’État à la présidence. Ainsi, entre 2019 et 2020, elle passe de 103 millions à 105,3 millions ! Visiblement, cette situation inquiète car elle « n’est pas tenable à terme » comme le soulignent certains élus. Mais cela ne s’arrête pas là puisqu’apparemment, le chef de l’État n’arrête pas de piocher dans les réserves. Ainsi, en 2018, il se sert de 5,6 millions d’euros alors que cette année, certains craignent les 4 millions € de plus !

Des frais qui commencent à coûter cher !

Alors évidemment, on se demande pourquoi Emmanuel Macron dépense autant ! Et selon certains témoignages, il apparaît que le président aurait des frais de déplacement absolument exorbitants. Ainsi, en 2018, on les estime aux alentours de 14,3 millions d’euros alors que pour 2020, on note une augmentation de 10% avec 15,6 millions d’euros !

Il faut dire que le chef de l’État a tendance à toujours prendre l’avion le plus cher de la flotte présidentielle. Quant au nettoyage de l’Élysée, on pète encore des plafonds ! Pour une surface de 30 171 m², notre président aurait dépensé 259 773 € en 2018 ! De quoi faire rager même si les équipes de com assurent que c’est une dépense qui sera révisée à la baisse !