Guy Marius Sagna veut humilier la…République

Affaire Guy Marius Sagna: comparaison n’est pas raison

Aller devant les grilles du palais n’est pas un délit, les sénégalais y vont soit pour honorer la République et ses symboles et immortaliser le moment en prenant des images avec les Gardes Rouges, soit pour fêter un événement marquant de la vie de la République ou soit même pour lancer un message au Chef de l’État  dans la sagesse et la politesse sans commettre un délit d’outrage prémédité ou dire des insanités aux Institutions Républicaines ou manquer de respect aux autorités.
Par exemple à la fin de la CAN tous les sénégalais avaient accompagné les lions de la Teranga vers le Président de la République, Premier des Lions ; et cela, devant les grilles du Palais.
Les jeunes de l’UJTL version Bara Gaye étaient également allés  à l’improviste devant les grilles du Palais pour apporter leur soutien moral au Président Abdoulaye Wade à l’époque et enfin les jeunes de l’APR de Guédiawaye ont été eux aussi devant les grilles du Palais pour demander au Chef de l’État de renforcer leurs élites à la base.
Ces faits n’ont aucune connotation Pénale.
Par contre, l’histoire politique du Sénégal enseignera et retiendra devant la postérité qu’un forcené et effronté nommé Guy Marius Sagna a été la première personne à oser venir jusqu’aux grilles du Palais pour insulter le Président de la République (les vidéos sont à charge) et humilier les très respectés Gardes Rouges.
Je répète et je signe que cette audace doublée d ‘une impolitesse osée et ce manque de respect total et inexplicable envers les Institutions de la République ne restera pas impuni.
À l’heure de choisir des dirigeants, choisissez les personnes intelligentes et sages. Cette grosse faute incombe aux dirigeants de Aar Liniou Bokk.
Wolof Ndiaye Nêna: « Dof keneu doukoni yaa môme khewmi ».

Me Diaraf SOW

SG national

Alliance Démocrate pour une Afrique Émergente/Joowléene (ADAE/J).