Hôpital de Kolda…le personnel de santé dénonce les maux

L'hôpital régional de Kolda

La campagne de dénonciation de l’absence de gynécologue à Kolda et des problèmes de l’hôpital régional de Kolda a été couronnée hier par une marche pacifique de l’intersyndicale des travailleurs (SYNTRAS, SUTSAS, SAMES, SAS, SATSUS) soutenus par des syndicats d’enseignants. Mais la procession qui s’est déroulé dans le calme a dégénéré à l’arrivée. La police qui ne voulait pas que les marcheurs accèdent à la gouvernance pour remettre le mémorandum au chef de l’exécutif régional, a gazé les acteurs de la santé.

Devant la détermination des marcheurs qui réclamaient le gouverneur, les forces de l’ordre ont tiré des grenades lacrymogènes sur la foule. Ce qui n’a pas ébranlé les blouses blanches qui ont dénoncé les maux de l’hôpital régional. Ces maux ont pour noms : vétusté du plateau technique, des ruptures de consommables au laboratoire et à la radiologie, un parc automobile non fonctionnel, absence de certaines spécialités…
Source l’AS

laissez un commentaire