Ultimate magazine theme for WordPress.

Il bat sa femme parce qu’elle refuse de chanter

le coiffeur du nom de Mhlanga, a battu son épouse Sikhulekile Moyo
0

Au Zimbabwe, un homme bat sa femme pour avoir refusé de chanter à des funérailles

Un homme de 39 ans de la banlieue de Mzilikazi au Zimbabwe a été condamné à une amende de 5 000 dollars pour avoir agressé sa femme l’accusant de n’avoir pas chanté lors d’un enterrement.

L’État représenté par Owen Mugari a déclaré que Mhlanga, un coiffeur, et son épouse Sikhulekile Moyo, 40 ans, venaient d’un enterrement dans la même banlieue dimanche soir lorsqu’il lui a demandé pourquoi elle ne chantait pas à l’enterrement.

Un malentendu s’en est suivi conduisant Mhlanga à agresser sa femme.  Moyo, qui n’a subi aucune blessure, a signalé l’affaire à la police, ce qui a conduit à l’arrestation de Mhlanga.

Lucas Mhlanga âgé de 39 ans a plaidé coupable pour voies de fait lors de sa comparution devant la magistrate de Bulawayo, Mme Nomagugu Maphosa, lundi.

La femme a présenté un affidavit au tribunal dans l’intention de retirer l’affaire en disant qu’elle lui avait pardonné car Mhlanga avait promis de ne plus l’agresser.

laissez un commentaire