Ultimate magazine theme for WordPress.

Il va retirer tout son salaire à la banque…Et perd tout en route

0

A Bouaké, un enseignant perd tout son salaire du mois de septembre et d’importantes pièces administratives

Angaman Kadio Nestor, instituteur à Prikro-Ouellé, a perdu tout son salaire du mois de septembre 2022 après avoir effectué un retrait, le vendredi 30 septembre 2022, dans une banque de Bouaké.

Angaman Kadio Nestor, instituteur à Prikro-Ouellé, village situé à 13 kilomètres de Ouellé, sur l’axe Ouellé-Ananda, ne sais plus à quel saint se vouer en cette rentrée scolaire 2022-2023. Il a perdu tout son salaire du mois de septembre 2022 et d’importantes pièces administratives, dans des circonstances non encore élucidées à Bouaké.

Il a profité de son séjour dans la capitale du Gbêkê pour faire le retrait de son salaire à la banque

Selon l’instituteur contacté, ce dimanche 2 octobre 2022, il s’est rendu, le vendredi 30 septembre 2022, à Bouaké, pour effectuer des courses et composer le lendemain samedi dans le cadre d’un concours professionnel. Il a profité de son séjour dans la capitale du Gbêkê pour retirer son salaire à la banque.

Le malheureux raconte que sorti de la banque, il a effectué un transfert d’argent dans une agence. « A peine suis-je sorti de la banque, je me suis rendu dans une agence de transfert money (Wave) pour faire un dépôt. Après le dépôt, j’ai emprunté un taxi-moto pour me rendre à la solde. Quand je suis arrivé à la solde, je devais prendre des comprimés et je me suis assis quelque part. Je voulais prendre mon porte-monnaie et c’est là que j’ai constaté qu’il n’était plus dans la poche », a-t-il raconté au téléphone.

Par la suite, Angaman Kadio Nestor est revenu sur ses pas. « Je suis revenu sur mes traces à l’agence Wave. Ils ont interrogé la caméra 2 minutes avant mon entrée et 3 minutes après mon départ. Ce n’est pas dans cette agence que le porte-monnaie est resté », assure-t-il.

Mais où est passé le porte-monnaie contenant le pactole et les pièces administratives ? « Certainement que c’est au moment où j’étais à moto. Les voies de Bouaké sont en chantier et il y a tellement d’embouteillages. Par endroit, on était obligé de marquer un arrêt pour 2 ou 3 minutes. On était coincé. Donc c’est certainement à ce moment que quelqu’un a dû le prendre dans ma poche ou bien c’est tombé quelque part », suppose-t-il.

Le porte-monnaie dans l’une des poches à pression de son blouson…

Il raconte qu’à cause du temps glacial, il avait porté le jour des faits un blouson dans lequel il avait fourré le porte-monnaie dans l’une des poches à pression.

Outre son salaire du mois, l’instituteur a perdu sa carte magnétique, sa carte d’assurance maladie et celle de son fils (CMU, MUGEFCI, IIPS, MENET Pharma et MENET Confort), ses pièces d’identité (l’ancienne et la nouvelle).

Le pauvre est actuellement plongé dans un spleen indescriptible et ne sait même pas comment faire pour assurer la…Lire la suite ici

laissez un commentaire