Ultimate magazine theme for WordPress.

Incidents à l’Assemblée : Un ancien conseiller à la présidence propose un séminaire parlementaire

0

VIVEMENT UN SEMINAIRE PARLEMENTAIRE

Au Sénégal le péril n’est pas irrédentiste mais bien religieux !!!

Au regard des derniers développements de l’actualité à l’assemblée nationale marquée par une bagarre où des députés en l’occurrence Massata Samb et Mamadou Niang s’en prennent à une femme qui semble-t-il est en état de grossesse.

Nous sommes en droit de nous interroger sur les vraies motivations d’un tel acte condamnable et à éviter absolument.

Autant la dame Amy Ndiaye Gniby n’avait aucune raison de s’attaquer au guide religieux Serigne Moustapha Sy, petit-fils de Serigne Babacar Sy qui de son vivant a toujours honoré la femme !!!

Serigne Babacar Sy qui a toujours invité ses disciples à respecter et à honorer leurs épouses.

A travers l’héritage de Serigne Babacar Sy

De Serigne Moustapha Sy Jamil de Fass à mon oncle Serigne Pape Malick Sy un grand défenseur de la gent féminine

Jamais il n’a été question de s’en prendre aux femmes en général et à nos épouses en particulier !!!

La femme mérite respect, affection et considération !!!

Mon défunt oncle Pape Malick Sy avec qui j’avais une certaine proximité avait l’habitude de rendre hommage aux femmes sénégalaises qui se sont illustrées dans des domaines spécifiques de la vie de la Nation sénégalaise !!!

En témoignent ses sorties durant les cérémonies religieuses en faveur des femmes, du respect et de la considération qu’on leur doit.

L’acte posé par les députés de Yewwi Askanwi qui ont osé lever la main sur une femme en présence du Président de l’institution et du ministre de la justice Garde des Sceaux témoigne du manque de lucidité et de contrôle de disciplines d’un guide religieux qui pourtant a beaucoup de respect pour la femme.

Ainsi le fanatisme a certainement pris le dessus sur la raison et la lucidité !!!

Autant j’en avais appelé à un séminaire gouvernemental pour fixer les priorités du gouvernement Amadou Ba !!!

Un appel qui avait trouvé écho favorable auprès de Monsieur le Président de la République.

Autant il s’avère aujourd’hui nécessaire d’organiser un séminaire parlementaire pour d’abord permettre aux députés de se familiariser, de bien sympathiser mais également cette rencontre sera une bonne opportunité de revisiter les principes et règles qui régissent l’assemblée nationale !!!

Auparavant les trois Présidents de groupes doivent organiser des réunions pour rappeler à l’ordre les fauteurs de troubles !!!

Ces mêmes Présidents de groupes pour prêcher le bon exemple doivent aussi aller ensemble au chevet de cette pauvre dame pour lui apporter soutien et réconfort !!!

Ce n’est pas aussi évident mais les députés doivent pouvoir dépasser par moment les contingences politiques et s’ériger en bouclier de la démocratie et de l’ordre républicain

La principale mission des députés élus par le peuple est de servir notre cher Pays

Qu’ils soient du pouvoir ou de l’opposition.

C’est pourquoi entre la religion et la politique il faut toujours savoir faire la part des choses.

Au Sénégal le péril n’est pas irrédentiste mais bien religieux

Cette problématique du séparatisme a été agitée durant la crise en Casamance et même quelque part dans le Fouta mais le véritable péril au Sénégal viendra de la religion et du fanatisme de certains disciples.

C’est pourquoi pour évoquer ces questions il s’avère nécessaire de jouer la carte de la prudence, du respect de nos chefs religieux mais également de tenir compte des conséquences qui peuvent découler de certaines dérives !!!

Les convictions religieuses doivent faire l’objet d’une attention toute particulière.

C’est pourquoi nous invitons le Président de l’assemblée Nationale M. Amadou Mame Diop, un homme pondéré à asseoir sans concession son autorité pour bien manager ses troupes et bien jouer son rôle de Président de l’institution.

Aux députés nous leur demandons humblement de garder leur sérénité, leur lucidité et leur sens de la mesure.

Le Sénégal notre cher pays jadis chanter et vanter pour son expérience démocratique ne mérite pas d’être la risée de la presse étrangère qui malheureusement passe en boucle ces scènes macabres qui n’honorent pas notre pays !!!

Aux députés

Nous leur demandons simplement et humainement de se ressaisir avant qu’il ne soit trop tard !!!!

De Lamine Gueye en passant par Abdou Khadre Sissokho, Abdou Aziz Ndao sans oublier Youssou Diagne, Pape Diop, Macky Sall, Mamadou SECK et Moustapha Niass qui vient de faire ses adieux à l’hémicycle,

jamais dans l’histoire politique du Sénégal autant de dérapages n’ont été commis à l’hémicycle en si peu de temps.

Des actes à dénoncer jusqu’à la dernière énergie !!!

Honorables députés

Osons le dire !!!

A travers vos comportements récurrents vous portez un coup dur à notre expérience démocratique tant chantée dans le monde !!!

Monsieur Mbaye DIOUF ancien conseiller spécial à la Présidence

laissez un commentaire