Karim Wade prend le pouvoir au PDS…voici la preuve

Karim Wade, le véritable secrétaire général national du PDS : La preuve est donnée

Ceux qui doutaient encore de c’est réellement Karim Wade qui a pris définitivement les commandes au Parti démocratique sénégalais (PDS), que c’est lui qui décide de tout, qui place qui il veut au sein des instances de ce parti, que c’est lui qui donne les marrons, soient à présent édifiés. Il ne reste plus qu’à l’officialiser, mais Karim Wade est bien devenu le véritable secrétaire général national du PDS. Sinon dans la hiérarchie quel rôle peut bien jouer Karim Wade, au point depuis le Qatar où il se trouve d’avoir le pouvoir de déléguer des membres de son parti à Thiaroye-Sur Mer et Karang, Bassar et Bettenty dans le département de Foundiougne.

A Thiaroye-Sur Mer, les populations sont durement éprouvées par la disparition en mer depuis plus de trois semaines, de huit pêcheurs. Dans le département de Foundiougne, ils sont neuf jeunes à avoir péri durant la semaine dernière dans l’Atlantique, alors qu’ils tentaient l’émigration en Europe. Sans y mettre la forme qu’il sied, voilà que le communiqué du PDS sorti, indique que : « Karim WADE a envoyé au cours de ce week-end du 7 au 8 décembre 2019, des délégations dirigées respectivement par le président Doudou WADE et Bara GAYE pour se rendre aussi bien à Thiaroye Sur Mer le samedi qu’à Karang, Bassar et Bettenty, dans le département de Foudiougne le dimanche. La délégation apportait le soutien de Karim WADE et sa compassion ainsi que ceux du parti et du Secrétaire général national, Me Abdoulaye WADE aux famille attristées. »

Le communiqué précise : « La délégation présente à Foundiougne a transmis les condoléances du frère Karim WADE qui a initié le déplacement des maires, députés et autres membres du comité directeur et du secrétariat national du PDS. »

Voilà qui devient clair. Au PDS, malgré ce que l’on tente de masquer depuis de longs mois, c’est Karim Wade qui décide de tout. Oumar Sarr et compagnie destitués au sein des instances nationales du PDS ont bien raison de dire qu’ils ont été des victimes de Karim Wade. Que c’est lui qui prend depuis le Qatar où il se trouve, les décisions au PDS. Karim Wade montre, avec ce communiqué, que même son père Me Abdoulaye Wade est relégué désormais derrière lui dans la hiérarchie et dans l’administration du PDS.

La rédaction de Xibaaru