La BEI octroie un financement de 75 milliards au Sénégal

Le ministre de l'économie et du Plan Amadou Hott
Le ministre de l’économie, du Plan et de la Coopération Amadou Hott et Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement (BEI) ont signé à Dakar deux conventions de financement de 75 milliards de FCFA, soit 114,5 millions d’euros en faveur de  la République du Sénégal.
Ce nouveau financement vise d’une part l’amélioration de l’alimentation en eau potable et d’autre part la promotion de la gestion intégrée des déchets solides. La signature desdites conventions de financement, relatives aux Projets «Sénégal Eau potable & Covid-19» et «Sénégal Déchets solides & covid-19», marque la volonté affichée par Monsieur le Président de la République, d’améliorer l’accès à l’eau potable en milieu urbain et semi-urbain, précisément dans les villes de Saint-Louis, Kaolack et Kolda, soit environ 634 000 personnes.
«En tant que banque de l’Ue, la Bei joue pleinement son rôle dans le cadre de la réponse à la crise de la covid-19 au sein de la Team Europe. La Banque répond présent dans les moments difficiles avec en 2020 quatre opérations covid-19 représentant près de 210 m € couvrant tous les aspects de la résilience (sanitaire, économique, sociale et environnementale) au Sénégal, à l’instar des deux opérations dans l’eau et la gestion des déchets aujourd’hui.
A l’échelle internationale, l’initiative Covax pour un accès mondial équitable aux vaccins contre le coronavirus est soutenue par la Team Europe à travers un prêt de 400m € de la BEI et un don de 100m € de l’Ue.
Concrètement cela signifie que 1,3 million de doses seront livrées au Sénégal. L’Ue et la Bei ont annoncé le 19 février 2021 doubler leur contribution à l’initiative covax pour la porter à 1.0 Mrd €», a déclaré Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement.
«Le partenariat solide qui lie le Sénégal et la Banque européenne d’investissement depuis plus de 55 ans a permis de sécuriser des investissements à long terme qui contribuent à l’amélioration des conditions de vie et les perspectives économiques dans notre pays. Nous savons que nous pouvons compter sur l’appui de la BEI pour mettre en œuvre les priorités définies par le gouvernement dans le cadre du Pap2a.
Nous remercions en particulier la Bei pour les mesures opérationnelles d’urgence qu’elle a prises dans le contexte de sa réponse à la crise de la covid19. Concrètement, les financements additionnels de la Banque permettent au gouvernement de renforcer ces moyens d’intervention en cette période de pandémie», a indiqué Amadou Hott ministre de l’Economie, du Plan et de la coopération
laissez un commentaire