La Chine crée des rayons pour vaincre le coronavirus (Vidéo)

Comment se débarrasser d’un virus qui fait des milliers de morts ? La Chine a trouvé une solution efficace pour nettoyer ses transports en commun : les ultraviolets. Découvrez cette nouvelle méthode de nettoyage dans la vidéo ci-dessous :

En Chine, les transports en commun passés aux ultraviolets

Malgré les gestes de préventions tous bien appliqués, la Chine va encore plus loin et met en place un nettoyage high-tech. En effet, pour nettoyer convenablement les bus (zones particulièrement aimées des bactéries et du coronavirus), la compagnie de transport Yanggao, a modifié son tunnel de lavage. Au lieu d’avoir du liquide désinfectant pour un nettoyage de 40 minutes, 120 tubes UV ont été ajoutés pour raccourcir le temps de désinfection à 5 minutes seulement !

Qin Jin, le directeur général adjoint de Yanggao s’est confié à l’AFP : « Dès le début de l’épidémie […] on cherchait un moyen de désinfection plus efficace, en termes de main-d’œuvre et de coût ».

On plonge les véhicules dans un tunnel de lumière bleue clair pour nettoyer les moindres recoins. Chose impossible avec le nettoyage à la main.

L’après Coronavirus en Chine

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), les UV ne doivent pas être utilisés pour en tant que désinfectant pour les mains. Les ultraviolets irritent la peau et peuvent provoquer des cancers.

Selon Paul Tambyah, expert des maladies infectieuses à l’université nationale de Singapour : « Les UV sont très utilisés dans les hôpitaux, pour désinfecter les chambres des patients après leur départ. Cela permet de tuer les pathogènes résistants aux antimicrobiens, la tuberculose et d’autres agents infectieux ».

En Chine, d’autres entreprises ont opté pour ce procédé pour les billets de banque et les ascenseurs. Ces derniers sont composés de tubes à UV qui nettoient quand personne n’est dans l’ascenseur. Cela permet de nettoyer les moindres recoins sans déranger la personne par l’odeur irritante de javel et de produits nettoyants.