La dérive fabulationniste de Mamadou L DIALLO et ses QUESTEKKI insipides

Tous les sénégalais se sont posés la question de savoir où Mamadou Lamine DIALLO et son TEKKIWUL DARA, à tiré la somme de 2 milliards de fonds politiques à octroyer au futur leader de l’opposition. Une question qui n’a même pas encore fait l’objet de débat au sein du Dialogue national autant sur les modalités de désignation ,que les pouvoirs et  moyens d’action de celui-ci, puisqu’il ne sera pas de tout de même, un simulacre de leader. Il faut aussi rappeler que cette disposition sur le statut du leader de l’opposition a fait partie des 15 points du référendum de Mars 2016 qui a été voté à plus de 62 %. Comment est-ce que Mamadou L Diallo peut-il inventer des choses aussi burlesques, qui n’existent que dans son imagination ? L’opinion nationale et internationale s’interroge sur cette tendance dangereuse de nos opposants pour les gros montants fabriqués de toute pièce qui et  dépassent le rationnel. Pour peu qu’ils tentent de l’oublier,  Ousmane Sonko et Mamadou L DIALLO avec ses QUESTEKKI qui ne retiennent plus l’attention, doivent savoir que les sénégalais veulent un débat sérieux basé sur des faits et non sur des approximations et autres fabulations qui ont tendance a fausser et à contaminer ce qui doit être un débat public de qualité. Le Président de la République Macky SALL, est loin d’être ostracique au débat sain , élevé et documenté mais personne ne peut s’enorgueillir actuellement de la façon dont celui-ci est posé au Sénégal par nos opposants qui le vicient sciemment pour nuire seulement au pouvoir , oubliant qu’il s’agit du pays qui évolue  aussi dans un environnement géopolitique et stratégique dont il faut tenir compte. Mais quand ce ne sont pas les meilleurs de la classe qui parlent, le débat ne peut qu’être bas. De toute façon , ils scient lentement mais sûrement les branches sur lesquelles ils sont assis mais ne pourront par cette méthode, ni empêcher au Président Macky SALL de travailler,  ni salir son bilan.

Cheikh NDIAYE, Responsable politique APR Grand, Conseiller Spécial / CESE.