Ultimate magazine theme for WordPress.

La famille de Macky relance son 3ème mandat…le début du chaos

1

Ce n’est pas un DG ou un homme ordinaire qui parle de la possibilité de Macky de briguer un second mandat de 5 ans. Mais c’est bel et bien un ministre de la République et proche parent de la famille présidentielle qui l’évoque. Dans une vidéo rendue publique, Mansour Faye, beau-frère du Président confirme que Macky Sall est à son 1er mandat de 5 ans depuis 2019. Lui ouvrant ainsi la possibilité de briguer un second mandat de 5 ans dès 2024. Des propos qui risquent de creuser le fossé entre le Président Macky Sall et son peuple…

Diantre, pourquoi certains qui sont pourtant des membres de la famille présidentielle ne trouvent-ils pas parfois l’occasion de fermer la bouche ? Le silence est d’or. Mais certains membres de la famille présidentielle l’oublient souvent. Qui a sonné à Mansour Faye pour qu’il se répande dans cette vidéo ci-dessous rendue publique afin d’évoquer la possibilité pour le Chef de l’Etat de briguer un 3ème mandat en 2024 ?

Franchement, Mansour Faye a d’autres chats à fouetter en ce moment, comme commencer par chercher les raisons qui lui ont fait mordre honteusement la poussière à Saint-Louis, lors des élections législatives du 31 juillet dernier. Au lieu de s’occuper de tout cela, il cherche encore davantage à éloigner le Président de la République Macky Sall du peuple. On n’a même pas encore fini de tirer les enseignements du scrutin du 31 juillet dernier qu’il donne encore à l’opposition, des arguments pour mieux descendre le Chef de l’Etat Macky Sall.

avenue
Mansour Faye beau-frère du Président

Peut-être que Mansour Faye veut faire oublier à tout son monde qu’il a été lamentablement battu à Saint-Louis, lors de ces élections législatives, et qu’il cherche à plaire au Chef de l’Etat Macky Sall qui c’est sûr, va virer du prochain gouvernement, tous ces ministres qui ont été battus dans leurs fiefs électoraux. Mansour Faye doit cependant s’y prendre autrement.

D’aucuns analysent les déconvenues de la coalition présidentielle aux élections législatives du 31 juillet dernier, que parce que le Chef de l’Etat Macky Sall a jusqu’ici, à moins de deux ans de l’élection présidentielle, entretenu le flou sur la question. Les Sénégalais ne veulent pas d’une troisième candidature du Président de la République Macky Sall. Remettre cette question sur le tapis, en voulant encourager Macky Sall à se présenter en 2024, c’est comme chercher à creuser davantage le fossé qu’il y a entre lui et l’électorat sénégalais.

Mansour Faye est de la famille présidentielle. Sa déclaration peut être perçue comme celle de cette famille présidentielle qui cherche vaille que vaille à confisquer le pouvoir en 2024. Mansour Faye n’a certainement pas mesuré les conséquences de sa déclaration. C’est comme si lui-même, incitait le peuple à descendre dans la rue, à se révolter. Il n’a même pas mesuré les conséquences de ses propos qui peuvent mettre le feu dans le pays…

macky
le troisième mandat de Macky lancée par sa famille

A travers sa déclaration irresponsable, Mansour Faye pousse les Sénégalais à accorder maintenant plus d’attention aux déclarations des membres de la famille présidentielle. Le Sénégal est assis dans la tension avec ce soupçon entretenu sur une tentative de forcing de la part du pouvoir pour imposer une 3ème candidature du Président de la République Macky Sall.

Mansour Faye pousse l’opposition à se montrer davantage vigilante, à ne pas baisser la garde et à maintenir la mobilisation. D’autres forces de l’opposition qui s’étaient démarquées de la coalition Yewwi Askan Wi, pourraient être déterminées à rejoindre cette dernière dans son combat pour dire non à une 3ème candidature de Macky Sall. Jusqu’à quand le pays continuera à vivre de cette situation tendue, à cause de membres du pouvoir comme Mansour Faye qui se distinguent par des sorties irresponsables.

Mame Penda Sow pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (1)