La maman envoie son bébé à l’hôpital pour une diarrhée…Il est amputé de la main

La mère d’un nouveau-né a raconté l’horreur qu’elle a vécue lorsque son bébé, admis pour une diarrhée dans un hôpital de Mpumalanga en Afrique du sud, s’est retrouvé avec la main amputée.

Mbali Sweleni, 20 ans, a déclaré avoir été terrifiée lorsqu’elle a trouvé un bandage plein de sang sur le sol à côté de la couveuse dans laquelle la petite Lwandle avait été placée le 30 mars, quelques heures seulement après son admission à l’hôpital Bernice Samuel de Delmas.

« Elle allait bien… Tard dans la nuit, je suis allée voir le bébé pour l’allaiter et j’ai trouvé les bandages pleins de sang sur le sol. Elle avait une profonde plaie ouverte au poignet droit et quand j’ai demandé aux infirmières ce qui n’allait pas, elles ont dit que la petite avait arraché la perfusion qu’elles lui avaient placée » a déclaré Sweleni.

Bébé Lwandle est né le 9 mars. « Je soupçonne qu’elles lui ont donné une mauvaise perfusion et lorsqu’elles se sont rendues compte de leur erreur, elles ont arraché la perfusion et ont essayé de dissimuler leur négligence », a déclaré la mère dévastée.

Mme Sweleni a déclaré qu’après s’être rendue compte que son bébé était blessé, les infirmières ont bandé la plaie, puis elle s’est endormie en espérant que Lwandle irait bien.

« Le matin du 31 mars, lorsque je suis retournée voir Lwandle, la plaie était devenue septique. Elle avait pris une couleur verdâtre et noirâtre et présentait des cloques aqueuses autour du poignet », a-t-elle déclaré.

Lorsque le personnel a réalisé que le bébé souffrait d’une complication grave, il l’a transféré à l’hôpital de Witbank vers 23 heures.

« Ils sont venus nous dire que l’enfant avait été transféré à l’hôpital de Witbank parce que son état s’était aggravé. Les médecins [de l’hôpital de Witbank] m’ont dit que l’enfant avait une infection mortelle au bras et qu’ils devaient l’amputer pour lui sauver la vie. Je ne sais pas de quelle infection il s’agit ni comment elle l’a contractée. J’ai signé les documents de l’hôpital et elle a été amputée juste comme ça », a déclaré Sweleni.

La jeune femme veut des réponses concernant l’incident, en particulier parce qu’aucun membre du personnel en service à l’hôpital Bernice Samuel n’a donné d’explication sur ce qui s’est passé.

« Je suis dévastée. Je suis brisée et je me pose beaucoup de question mais tout ce que je veux faire maintenant, c’est être forte pour mon bébé et me battre avec toute la force que j’ai. »

« Tout cela ne tient pas la route. Personne ne m’a dit quoi que ce soit de convaincant sur ce qui s’est passé. Maintenant, comment vais-je regarder mon enfant et lui expliquer ce qui est arrivé à son bras. Elle est maintenant handicapée et souffre. »

laissez un commentaire