La menace « Mansour Faye » plane sur Macky…

Le président Macky Sall (à gauche) et son beau-frère ministre, Mansour Faye (à droite)

Le Président Macky Sall doit se séparer de Mansour Faye avant que les Sénégalais s’en prennent à lui comme ils s’en sont pris à Karim Wade pour sanctionner Le vieux Wade bien qu’il fut populaire. Aujourd’hui Mansour Faye, beau-frère du président Macky Sall déborde et ce qui est le plus frustrant, c’est qu’il est d’une arrogance froide.

Arrogance à l’endroit des Sénégalais : Pourquoi Macky Sall doit se séparer de Mansour Faye

Qu’on le dise ! Le Président de la République Macky Sall risque d’être qualifié de dictateur par les Sénégalais et aux yeux du monde entier avec ce projet entretenu par son farfelu de beau-frère Mansour Faye qui tient à baptiser une avenue de Saint-Louis à son nom. Evidemment, l’on peut comprendre Mansour Faye, énivré par le fait qu’il devienne ministre de la République, maire de Saint-Louis. Ce qui était inespéré chez lui jusqu’à ce Macky Sall, son beau-frère devienne Président de la République.

On peut vouloir devenir fou du Roi, mais pas au point que parvient Mansour Faye. Cet homme, devenu ministre de la République et maire de Saint-Louis avec l’avènement de son beau-frère élu Président de la République, se permet toutes sortes d’arrogances. Mansour Faye méprend les Sénégalais. Avec lui, tous ses désirs se transforment en ordres. Et les Sénégalais doivent se soumettre. Il se trompe lourdement.

Nous dirons que le Président de la République Macky Sall doit même se séparer de son illuminé de beau-frère pendant qu’il est temps pour lui. Les Sénégalais poussés, s’en sont pris à Karim Wade pour sanctionner son père Me Abdoulaye Wade qui était Président de la République, et pourtant populaire. Macky Sall risque de subir le même sort à cause des agissements de son beau-frère.

Mansour Faye déborde, et le plus frustrant, c’est son arrogance froide. Ce frère de la première Dame déshonore la République. Les yeux dans les yeux, c’est lui qui avait déclaré froidement devant tout le peuple qu’il ne répondra jamais à une convocation de l’Office national de lutte contre la concussion et la corruption (OFNAC), une institution de la République.

Mansour Faye ne cesse de provoquer les Sénégalais. Il menace en direct des journalistes et minimise tous ceux qui le contestent sur son projet ubuesque de Saint-Louis, les comparant à des « gosses » qui manifestent.

Mansour Faye n’est rien d’autre qu’un « cancer » pour Macky Sall. Thiat de Y’en a marre a bien raison de le qualifier « pire que Karim Wade ».

La rédaction de Xibaaru