Ultimate magazine theme for WordPress.

La ministre de la Santé tombe dans un piège…Elle risque gros

1

Le Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye est devenu Ministre de la Santé et de l’Action sociale après le limogeage du politicien Abdoulaye Diouf Sarr. Elle a été accueillie en sauveur du secteur de la santé émaillée par des scandales des bébés brûlés, des mères mortes en couches, des mort-nés suspects et de la mauvaise gestion de son prédécesseur. Mais la nouvelle ministre ne contrôle pas les lobbyings de son ministère qui la poussent vers le précipice. Et c’est l’affaire de Mamie Doura Diallo, cette femme enceinte morte sur la table d’accouchement avec son bébé à Kédougou qui risque de mettre fin à sa carrière gouvernementale.

ministreLa ministre Marie Khémesse Ngom Ndiaye (à gauche) est tout simplement mal conseillée dans cette affaire, c’est pourquoi, elle prend de mauvaises décisions. Pourtant, contrairement à son prédécesseur Abdoulaye Diouf Sarr (à droite), elle est du milieu de la santé dont elle est docteur. Elle connait le milieu de la santé mieux que quiconque. Dans l’affaire qui éclabousse à nouveau le secteur de la santé avec la polémique qui entoure la mort de la dame Mame Doura Diallo et de son bébé dont elle était enceinte sur la table d’accouchement d’un centre de santé à Kédougou, Marie Khémesse Ngom Ndiaye prend des décisions surprenantes.

La ministre s’est empressée de prendre de mauvaises décisions en commanditant un audit de cette affaire qui a pondu des rapports en moins de 48 heures et qui disculpe totalement les mis en cause désignés dans cette affaire ayant conduit à la mort de Doura Diallo et de son bébé dont elle était enceinte, à savoir le gynécologue, l’anesthésiste et la sage-femme chargés de l’assister durant son accouchement.

La ministre Marie Khémesse Ngom Ndiaye a tout faux de commanditer un audit de son ministère, alors qu’une enquête judiciaire est en cours. Voilà qui a conduit au limogeage de Abdoulaye Diouf Sarr, incapable de gérer les scandales qui ont éclaté sous son magistère à Louga, Linguère et Tivaouane. Marie Khémesse Ngom Ndiaye emprunte la mauvaise pente. Tout échec ne lui sera pas pardonnable. Elle est issue du milieu de la santé et a été secrétaire générale du Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) et première directrice de la Santé publique.

ministre
extrait de l’audit

Madame la Ministre ne doit pas céder aux pressions exercées par des milieux du secteur de la santé, surtout venant de ses conseillers qui la poussent vers la porte de sortie. Marie Khemesse ne fait pas l’affaire de ces lobbyings car trop rigoureuse et transparente. Et ces lobbyings font tout pour la pousser à l’erreur qui peut lui coûter son poste lors du prochain remaniement. Dans le secteur de la santé, on ne doit pas couvrir des membres du personnel coupables de négligences conduisant à la mort de personnes innocentes. Marie Khémesse Ngom Ndiaye est tombé dans le piège. Elle commandite un audit, alors que le Procureur s’est autosaisi de cette affaire.

Tout cela nous mène à des rapports différents sur cette affaire. Il y a un flou que l’on entretient à dessein sur cette affaire. Des personnes innocentes sont en train de perdre la vie dans les structures sanitaires du Sénégal, du fait de la négligence du personnel de santé. Et l’on ne sanctionne pas ces membres du personnel tout simplement à cause de lobbyings. Il est temps que cela cesse. Marie Khémesse Ngom Ndiaye a été justement nommée à son poste pour mettre fin à cela et apporter de l’ordre dans le secteur de la santé.

La ministre de la Santé n’a pas le droit à certaines erreurs. Elle connait mieux que quiconque le secteur de la santé dont elle est un pur produit. Les Sénégalais attendent que tout soit fait et que les responsables de négligences dans cette affaire de Kédougou, tout comme à Tivaouane, à Linguère, à Louga…payent. Ils ne doivent être couverts sous aucune pression exercée par les syndicats des travailleurs de la santé. Trop de personnes sont en train de perdre leur vie dans des structures sanitaires, parce que victimes de négligences de membres du personnel de la santé.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (1)