« Laissez-moi sortir d’ici », hurle le défunt depuis son cercueil

Shay Bradley est décédé la semaine dernière, des suites d’un cancer fulgurant. Cet Irlandais était un farceur en famille mais aussi un homme très sérieux au travail, membre des Forces armées irlandaises. Le jour de son enterrement, alors que tous ses proches pleuraient sa disparition, il a pu les faire rire une dernière fois. Au moment de recouvrir le cercueil de terre au fond de la concession, sa voix a retenti. Regardez la vidéo pour comprendre ce qu’il s’est passé.

La voix du défunt sort du cercueil au moment de l’enterrer

Une voix provenant du cercueil a été entendue, au moment où la dépouille allait être recouverte de terre. Lors de son enterrement à Kilmanagh, en Irlande, Shay Bradley a réussi à faire rire une dernière fois tous ses proches. « Hello, Hello… Laissez-moi sortir », peut-on l’entendre hurler. On l’entend frapper au cercueil : « P**** ! Je suis où là ? Laissez-moi sortir, laissez-moi sortir. Il fait trop noir ici. C’est le prêtre que j’entends ? C’est moi, Shay. Je suis dans la boite. Non, là en face de vous. Je suis mort ». La blague un peu morbide était une idée de Shay qui a enregistré sa voix, juste avant de mourir.

Ce militaire farceur voulait faire une dernière blague à ses proches

« Hello, hello c’est encore moi. J’ai juste pris la parole pour dire au revoir », conclue Shay. Les personnes endeuillées sont toutes passées des larmes aux rires nerveux. Tout le monde a pu décompresser grâce à cette blague un peu particulière. La vidéo de l’enterrement est devenue virale, partagée par sur les réseaux sociaux de l’association des vétérans de l’armée irlandaise. Après le message de condoléances, l’administrateur de la page Facebook de l’association des vétérans a ajouté : « L’autre jour on nous a demandé quelle était la différence entre l’humour militaire et l’humour des civils. C’est simple comme bonjour. Cette vidéo dit tout. » Andrea, la fille de Shay a confirmé qu’il s’agissait d’une dernière volonté de son père. « Il aurait adoré savoir combien de personnes il a fait rire. C’était un personnage extraordinaire ».