Ultimate magazine theme for WordPress.

La puissante machine « Benno Bokk Yakaar »…un danger pour « Yewwi Askan Wi »

0

Serigne Moustapha Sy tient sa coalition « Yewwi Askan Wi » pour faire face à Macky Sall et son régime. Lors de sa dernière sortie, le marabout-politicien avait donné cette information qui s’est concrétisée le jeudi passé. Mais celle-ci est partie sur de mauvaise base. Beaucoup de grandes figures de l’opposition leur ont tourné le dos. Alors que l’on s’achemine vers des élections en 2022 et 2024, cette nouvelle coalition dénommé « Yewwi Askan Wi » risque de mordre la poussière face au « Benno » de Macky Sall, considérée comme une machine électorale.

« Yewwi Askan Wi » devra batailler fort s’il veut parvenir à éjecter Macky Sall de son fauteuil présidentiel. Cette coalition qui regroupe 23 partis politique de l’opposition a en face de lui un redoutable adversaire politique, en la personne du chef de l’Etat. Depuis son accession au pouvoir, le locataire du palais n’a perdu aucune élection. Et s’il a réussi cette prouesse, c’est parce qu’il a une arme redoutable. Il s’agit de la coalition « Benno Bokk Yakaar ». Celle-ci est considérée par certains observateurs comme la plus puissante coalition que le Sénégal ait connue.

Cette coalition formée au second tour de la présidentielle de 2012 derrière Macky Sall, est parvenue à préserver une certaine unité. Après la défaite d’Abdoulaye Wade, les puissants partis politiques qui composent cette alliance ont continué à cheminer avec le chef de l’Etat. Des partis comme le Parti Socialiste (PS) et l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) sont restés fidèles à Macky…ce qui lui a permis d’écraser tous ses adversaires politiques.

Macky Sall, considéré comme un grand stratège politique, a trouvé le moyen de garder ses amis d’hier à ses côtés. Les personnes qui l’ont aidé à renverser le régime de Wade sont toujours aux commandes dans beaucoup de secteurs.

C’est cette machine de guerre que la coalition « Yewwi Askan Wi » devra affronter. Même si elle est forte de 23 partis politiques, elle aura du mal à faire face à Benno. La majorité des membres de la nouvelle coalition de l’opposition ne sont pas représentatifs. Et les rares qui le sont, ont été neutralisés par le pouvoir en place. Leurs leaders, pour la plupart, ont maille à partir avec la justice sénégalaise.

Mais contrairement à « Benno Bokk Yakaar », « Yewwi Askan Wi » est handicapé. Les plus grands partis de l’opposition ont refusé de rejoindre le mouvement. Et cela fragilise énormément cette alliance scellée jeudi passé. Comme le disait dernièrement Xibaaru, le manque de confiance au sein de cette alliance est aussi un véritable danger. Mais un atout que la majorité va exploiter pour faire couler ce navire opposant.

Les prochaines élections ne seront pas de tout repos pour l’opposition. Pour réussir à faire bouger Macky Sall, elle devra taire ses égos mais aussi réussir à ramener les partis qui leur avait tourné le dos. Ce, parce que leurs adversaires sont bien organisés et détiennent une véritable arme de guerre.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire