Ultimate magazine theme for WordPress.

Les 2 leaders qui vont exploser la nouvelle coalition de l’opposition

0

C’est fait ! Des partis de l’opposition tiennent désormais leur coalition. Cette alliance annoncée par le marabout-politicien, Serigne Moustapha Sy, s’est concrétisée le jeudi passé mais sans le PDS. 23 leaders politiques ont, maintenant, accepté de former une grande coalition. Dénommée « Yewwi Askani Wi », ils veulent battre Macky Sall et son « Benno » aux élections locales, législatives et la présidentielle de 2024. Mais leur alliance risque de voler en éclats avant les prochaines joutes électorales et deux personnes en seront les responsables…Ousmane Sonko et Bougane Gueye Dany.

AG Jotna (Moussa Diop),  And Saxal Liggey (Aïssatou Mbodj), Avenir Sénégal Bi Nu Bëgg (Dr Cheikh Tidiane Dièye), Bess Du Niakk (Mansour Sy Diamil), FSD-BJ (Cheikh Bamba Dièye), FDS /Les Guelwar ( Dr Babacar Diop), Gem Sa Bopp (Bougane Gueye Dany), Grand Parti ( Malick Gakou),  Guédiwaye la Bokk (Ahmed Aïdara), Appel 3 J(Aminata Lo Dieng), MRDS (Seydou Bocoum), Parti de l’Espoir et de la Modernité (Habib Sy), PCS Jengou Tabakh (Boubacar Camara), PRP (Déthié Fall), PUR (Serigne Moustapha Sy),  Sénégal en Tête (Moustapha Guirassy), Taxawu Sénégal (Khalifa Sall),  Dr Abdou Rahmane Diouf,  MSET (Hélène Tine), Penco (Moussa Tine), Ré’action (Go Faye), PARE (Abdou Karim Fall), Pastef (Ousmane Sonko), tous ont mutualisé leur force pour faire face à Macky Sall et son régime.

Les couleurs de la nouvelle coalition

Mais lors de cette rencontre tout n’était pas rose. Il y’a eu quelques incidents. En effet, le leader du mouvement « Gueum Sa Bopp », Bougane Gueye Dany avait boudé la salle pour protester contre le nom et les couleurs utilisés pour la nouvelle coalition. Les couleurs de « Yewwi Askan Wi » renvoient aux partis d’Ousmane Sonko (Pastef), de Khalifa Sall (Takhawou Senegaal) et celui de Serigne Moustapha Sy (PUR). Une chose que le PDG du groupe D-médias n’arrivait pas à accepter. Et ses remarques ont été prise en compte par l’ancien maire de Dakar.

Deux béliers rivaux

coalition

Mais les causes sont ailleurs. Bougane, qui a signé la charte de la coalition sous réserve, et Sonko sont devenus de véritables adversaires. Ces deux « béliers » ne peuvent plus être dans le même enclos. Politiquement, ces deux leaders politiques ont le même poids. Depuis un certain temps ils sont devenus les deux seuls adversaires qui font bouger le président Macky Sall. Leur manière de s’opposer est différentes, certes, mais leur finalité est la même…s’attaquer au régime sur place.

Et au-delà de cette rivalité interne, se pose la question de la confiance. Beaucoup de Pastéfiens n’ont pas confiance au leader du mouvement « Gueum Sa Bopp ». Certains le qualifie d’espion à la solde de Macky Sall. Et pour en avoir le cœur net, il suffit juste de faire un tour sur les réseaux sociaux pour voir que la guerre des mots est rude entre les nouveaux amis. Les « mercenaires » du clavier se mènent la vie dure. Les partisans de Bougane et ceux de Sonko sont devenus de véritables rivaux. Et cela fragilise leur alliance.

« Yewwi Askani Wi » devient la énième coalition mise sur pied par l’opposition pour faire face à Macky Sall et la machine « Benno Bokk Yakaar ». Mais cette nouvelle coalition est partie sur le mauvais pied. Beaucoup de grands partis, à l’instar du PDS, n’ont pas adhéré à cette alliance. Et la guerre froide entre Bougane et Sonko risque de la mener tout droit à la casse. Reste à savoir si ces nouveaux amis réussiront à éviter les démons de la division ?

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire