Ultimate magazine theme for WordPress.

Le « Macky »…refuge des DG et ministres sans diplômes

0

Dans le Sénégal d’aujourd’hui, les diplômes n’ont plus leurs valeurs d’antan. Il n’y a plus besoin d’être diplômé pour occuper des postes de responsabilités dans ce pays. Ils sont nombreux sous la gouvernance du Président Macky Sall ? ces ministres, directeurs généraux (DG)… qui ne peuvent pas brandir un diplôme valable et valide qui justifie les fonctions qu’ils occupent. Une situation qui fait grincer les dents chez certains sénégalais qui se demandent comment en est-on arrivé là.

Le Sénégal est un pays extraordinaire. Bienvenue dans ce pays où les diplômes ne permettent pas d’occuper des postes de responsabilités. La question des diplômes au sein de l’administration sénégalaise a été relancée par Aliou Sow. Invité sur le plateau de l’émission « Dclique » de la TFM, l’ancien ministre de la Jeunesse sous Abdoulaye Wade a révélé que la majeure partie des ministres actuels n’ont pas les compétences requises pour occuper leur poste. Une déclaration qui ne surprend pas certains sénégalais.

Toujours dans son déballage, Aliou Sow a aussi révélé que l’actuel ministre de la Culture et de la communication, Abdoulaye Diop fait partie du lot des sans diplômes. « Le ministre de la Culture actuel n’a pas le baccalauréat », lance-t-il. Et notre ministre de tutelle (culture et communication) n’est pas un cas isolé. Un de ses prédécesseur à ce poste, en l’occurrence Youssou Ndour, avait lui aussi occupé le poste de ministre de la Culture alors que tout le monde savait qu’il n’avait pas les diplômes ni les compétences requises. Savoir chanter ne veut pas dire savoir diriger un département ministériel aussi balèze et important comme celui de la culture.

Même le directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Mahmout Saleh, est dans ce lot. Détenteur d’un Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), il n’a pas les diplômes nécessaires qu’il lui faut pour occuper ce poste destiné exclusivement aux fonctionnaires de la hiérarchie A. Et son entrée dans le gouvernement en tant que dir’cab du président est une violation flagrante du Décret n°2007-909 du 31 juillet 2007 relatif à l’organisation et au fonctionnement de la Présidence de la République modifié. Et toutes ces personnes ont un point commun, elles ont été recrutées à partir de leur CV politique par le Président Macky Sall.

Le Président Macky Sall est un super recruteur. Voilà un homme qui pêche ses alliés dans toutes les eaux troubles sans se soucier de ce qu’en pense les sénégalais. Sinon comment expliquer qu’il mette des personnes très contestées dans des ministères aussi stratégiques comme celle de la culture et de la communication qui est chargé de conduire la politique du gouvernement dans le domaine des médias et la sauvegarde, protection et mise en valeur du patrimoine culturel. Ou alors un directeur de cabinet qui ne détient qu’un simple Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP).

Ces choix contestés du Président Macky Sall confirment qu’il veuille faire plaisir à ses alliés quitte à s’attirer la colère des sénégalais. Et le Chef de l’Etat fera tout ce qu’il peut pour s’éterniser au pouvoir. Mais le dernier mot revient aux citoyens qui l’ont porté au pouvoir. Macky Sall doit impérativement corriger ses erreurs de casting au sein de son gouvernement lors du prochain remaniement ministériel.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Laisser un commentaire