Le Maroc condamne à mort un père qui a tué son fils de 7 ans

Après une étude minutieuse des parties du corps de Mohamed Ali, âgé de 7 ans retrouvé dans les décharges publiques, la Cour d’appel de Tanger (Maroc) a condamné le père et la belle-mère à la peine capitale, a relayé MAP.

La Cour d’appel de Tanger au Maroc a condamné mardi 29 septembre à la peine capitale les deux accusés mis en cause dans le meurtre fin novembre 2019 d’un enfant de sept ans, Mohamed Ali, a rapporté Maghreb Arabe Presse (MAP). Cette décision, qui intervient dans le contexte du viol et de l’assassinat deux semaines avant d’un autre enfant, relance le débat sur l’application de la peine de mort, suspendue depuis 1993.

maroc
L’enfant de 7 ans tué par son père et sa belle-mère au Maroc

Ainsi, le média a informé que les deux accusés, le père de la victime et sa belle-mère, étaient poursuivis pour « homicide volontaire avec préméditation, emploi d’actes de barbarie à l’encontre de descendants et mutilation de cadavre ».

Il faut préciser que le juge a également condamné les deux criminels au payement d’une amende de 500.000 dirhams (46.000 euros).