Le ministre de la Justice muet sur l’affaire Téliko

Le ministre de la Justice, Me Malick Sall, a été laconique hier sur la convocation du président de l’union des magistrats du Sénégal (UMS), Souleymane Téliko, devant l’Inspection générale de l’administration de la justice (Igaj).

Interpellé sur la question en marge de la rencontre entre son département et le Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Fonds de Riposte et de Solidarité contre les Effets de la Covid-19 (Force Covid-19), le Garde des Sceaux a déclaré : «D’aucuns peuvent dire ce qu’ils veulent mais ce qui est certain, c’est que je ne vais pas me prononcer dans cette affaire. C’est une affaire des juges et le Garde des Sceaux n’a rien à voir là-dessus.».

Une déclaration qui va sans doute susciter une réaction de la part de l’Union des magistrats sénégalais (UMS) qui avait sorti un communiqué dans lequel elle affirmait que l’Igaj a été saisie par le ministre de la Justice pour des propos que Téliko aurait tenus lors d’une interview parue dans la presse.