Ultimate magazine theme for WordPress.

Conquérir le pouvoir par la rue…le jeu « bête » de Yewwi Askan Wi

le leader dela Coalition Yewwi Aska Wi
0

La bataille pour les élections législatives est inévitable. Opposition et pouvoir se regardent en chiens de faïence à la veille du 31 juillet. La décision prise par la direction générale des élections (DGE) rejetant certaines listes, fait toujours grincer des dents. Yewwi Askan Wi (YAW) qui a vu sa liste nationale éjectée compte, par tous les moyens, changer la donne. Désormais, Ousmane Sonko et ses camarades comptent sur la force de la rue pour faire plier la DGE à leur volonté. Un combat qui cache autre chose que le rétablissement d’une liste.

Yewwi Askan Wi (YAW) compte remettre cela ! Cette coalition de l’opposition veut encore tenir un rassemblement à la place de la nation. La particularité de ce vendredi 17 juin est que cette manifestation se fera aussi dans le fief de Ousmane Sonko, Ziguinchor. Malheureusement, la rencontre risque de n’avoir lieu dans aucune de ces deux régions. Les autorités préfectorales ont rejeté toutes les demandes d’autorisation introduites par YAW. Mais les leaders ne l’entendent pas de cette oreille.

yewwi

Khalifa Sall et Cie vont marcher par la force. Pour cela, ils comptent sur la présence massive des jeunes. Un appel qui rappelle celui de mars 2021. Cette fois-ci, YAW semble déterminer à aller jusqu’au bout pour que leur liste soit rétablie. Pour ces leaders, il n’y aura pas d’élections sans leur liste. Alors Yewwi cherche la confrontation pour obtenir gain de cause. Bassirou Diomaye Faye a beau nier que Sonko veut déloger Macky, mais les déclarations du patriote en chef prouvent le contraire

Tout ce tintamarre de Yewwi Askan Wi, c’est pour cacher leur bêtise lors de la confection de leurs listes aux législatives. Si Macky Sall est borné au point de préparer le pays à l’affrontement, Yewwi Askan Wi ne dit pas la vérité aux sénégalais. Cette coalition s’est piégée elle-même e, reconnaissant ses erreurs sur la liste. Et Ousmane Sonko était le premier à se plaindre de ces erreurs. Et c’est ce même Ousmane Sonko qui demande aux jeunes de sortir comme en mars 2021. Alors tout ce qui arrivera ce vendredi sera de la responsabilité de Macky et Sonko.

Pour une fois, les leaders de Yewwi doivent faire face à leur bêtise et éviter d’envoyer les jeunes à l’abattoir. Préparer les élections législatives doit être la seule et unique priorité de YAW. Au moment où elle cherche la confrontation, les autres coalitions se renforcent et préparent activement les élections. Car elles savent que ces joutes électorales se tiendront à date échue. Si les leaders de Yewwi étaient intelligents, ils tireraient toutes les leçons des législatives de 2007…

yewwi
Les leaders de Yewwi

L’opposition et les membres de la société civile qui manifestaient dans les rues se sont tous fait écraser par Wade. Alors si Yewwi se lance dans cette voie, elle perdra à coup sûr devant un Macky qui ne reculera devant rien. Pour être plus malin, Khalifa et Cie doivent exploiter les failles de Macky et ses ministres pour en finir avec Benno.

Mais cela se fera impérativement par la voie des urnes. Yewwi Askan Wi a déjà perdu la bataille de la rue. Car pour une fois, Yankhoba Diattara a dit la vérité, la justice et les forces de l’ordre sont du côté du pouvoir. Et s’il n’y a pas de changement, toute personne qui s’aventurera à manifester, en payera les frais.

Yewwi Askan Wi a une chance de réparer ses erreurs. Son alliance avec Wallu Sénégal et les problèmes sociaux des Sénégalais lui procurent la force nécessaire pour battre Benno aux législatives. Mais si elle continue sur son jeu bête de vouloir prendre le contrôle par la force, elle finira par tout perdre. Et les participants à ces marches de protestations non autorisées risquent de remplir les geôles sénégalaises. Que Macky Sall et Ousmane Sonko évitent de mener ce pays vers des lendemains sombres.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire