Le procès des Diack…ça pue le racisme

Lamine Diack et son fils Massata condamnés dans un procès à Paris

Le procès de la HONTE !

Une parodie de procès, un procès sur fond de racisme, c’est à quoi nous avons assisté avec un matraquage médiatique à nul autre pareil. Dans cette affaire, montée de toutes pièces pour casser du nègre, ces tribunaux français sont incompétents. Comment pourraient-ils l’être d’ailleurs, si tant est qu’ils ne l’ont jamais été.
L’affaire Platini est là, encore fraîche dans la mémoire de tous les férus de football, et épris de justice, pour prouver à suffisance, que dans ce dossier, il y a deux poids, deux mesures.
Avec la FIFA, Platini a avoué avoir reçu de l’argent et l’affaire classée sans suite.
Où se trouve Blatter ? Les autres complices ?
Quand est-ce que tout ceci va s’arrêter ?

Des gens mal intentionnés, aux motivations inavouées ont finalement réussi à traduire leurs vils et sinistres objectifs.
Le Sénégal et l’Afrique n’aiment pas les self made men, serait-on tenté de dire,.
Sinon comment comprendre le silence et la torpeur qui nous habitent, alors que des concitoyens qui ont conquis le monde, qui se sont hissés sur son toit, soient abandonnés à la merci de ces marchands d’ esclaves des temps modernes ?

Nous manifestons notre solidarité à la famille Diack. « Pour ceux qui ne savent pas s’en accommoder, la vie n’est que peine et frustration et il ne faut pas compter sur la compassion de la société. »

En tout cas nous nous indignons avec la dernière énergie.
Malgré toutes ces conventions et traités votes aux Nations Unies, signés à travers le monde, l’Afrique et les africains continuent à être les plus spoliés.

Pape FALL
Citoyen Sénégalais