Ultimate magazine theme for WordPress.

Le prochain Président du Sénégal, ne sera ni Macky, ni Sonko…ce sera…

1

Comme en 2012, personne n’a vu venir l’actuel président, Macky Sall. Il n’était ni sur la feuille des favoris encore moins sur celle des outsiders. Au moment où les grands opposants à Wade occupaient la Place de l’Indépendance pour dire « Non au 3ème mandat », le patron de l’Alliance pour la République (APR) sillonnait le Sénégal des profondeurs pour vendre son programme.

présiEt il a surpris tout le monde en arrivant en deuxième position au 1er tour, puis président au second tour avec une majorité écrasante. Et c’est le même scénario qui se joue pour 2024. Pendant que Macky et Sonko cherchent à se neutraliser et à s’autodétruire, le ou la futur (e) président (e) cherche à convaincre les Sénégalais…

Décidément, on ne s’attend pas à un tel scénario. Le Président de la République Macky Sall qui s’efforce à se présenter à une candidature à un troisième mandat à la présidentielle en 2024 s’en va droit au mur pour se faire lamentablement battre. Macky Sall n’aura qu’une seule consolation, Ousmane Sonko ne sera pas celui qui va l’abattre.

Ousmane Sonko traine trop de casseroles pour être celui qui va ébranler en 2024, l’actuel Président de la République du Sénégal. Ousmane Sonko ment beaucoup. C’est lui qui avait crié au complot, alors qu’il s’est empêtré douteusement dans une sale affaire. Ousmane Sonko fait l’objet d’une plainte de viols répétitifs et de menaces de mort. Une affaire où il s’est empêtré et a du mal à s’en sortir, tant tout tend vers sa culpabilité.

Ousmane Sonko se discrédite de plus en plus aux yeux des Sénégalais à cause de sa tendance à mentir tout le monde. Récemment, il a soulevé à nouveau l’affaire qui l’oppose à Adji Sarr. C’est pour indiquer les noms de personnalités qu’il accuse d’être mêlés à un complot visant sa personne. Evidemment, Ousmane Sonko ment.

Et les Sénégalais sont en train de découvrir la véritable nature de Ousmane Sonko. Ils le découvrent en véritable menteur, escroc, quelqu’un capable de vendre son âme au diable rien que pour accéder au trône. Ousmane Sonko est capable de tout, rien que pour atteindre les objectifs qu’il se fixe.

Et 2024, l’année de l’élection présidentielle est justement l’objectif qu’il se fixe. Ousmane Sonko pense avoir embobiné tout le Sénégal. C’est lui qui crie au complot dans l’affaire qui l’oppose à Adji Sarr pour que des Sénégalais se mettent à descendre dans la rue au point de créer des émeutes créant une quatorzaine de morts. Ousmane Sonko avait profité d’un certain mal-vivre qui avait gagné à l’époque tout le Sénégal, surtout avec les mesures restrictives prises liées à la Covid-19, pour faire sortir te peuple dans la rue.

présiOusmane Sonko, alors que 2024 est là, tout proche, risque de vivre dans la désillusion. Que faudra-t-il faire pour lui pour être le futur Président de la République du Sénégal, déjà qu’il traîne des casseroles ? Il ne peut plus tromper les Sénégalais, d’autant que son procès avec Adji Sarr révélera beaucoup de vérités. Si Macky Sall se trouve disqualifié et n’a pas le droit de présenter sa candidature à un troisième mandat, ceci veut dire qu’avec un Ousmane Sonko lui aussi hors de course, que l’on vit le même scénario qu’en 2012, où tous les scénarios restent possibles. Le Président sortant et le principal opposant s’affrontent, et laissent libre cours au futur gagnant, tant des dents vont sortir.

Et qui sait ce futur gagnant peut être Khalifa Sall, Bougane Gueye, Mimi Touré ou même Malick Gakou. Le prochain président sortira de ce quator car l’un d’eux ira au second tour avec Macky Sall et le battra…

Mame Penda Sow pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (1)