Le Sous-préfet de Ndame précise : « L’hôpital militaire n’est pas destiné au Covid-19 »

Pour éviter que les populations de Touba ne fuient l’hôpital militaire mobile, installé pour un coût de 1,3 milliard FCfa, le sous-préfet de Ndame a tenu à préciser que la structure n’est nullement destinée à accueillir les malades du Coronavirus.
Mansour Diallo de marteler que l’hôpital vise à prendre en charge les populations de la cité et surtout à suppléer le centre de santé de Darou Marnane qui est strictement réservé aux 14 malades du Covid-19. « Je veux juste dire aux populations de Touba de ne nourrir aucune inquiétude à venir ici, de se faire consulter pour toutes maladies. Il ya même une salle de maternité ».