Ultimate magazine theme for WordPress.

Les jeunes de Ouakam à Macky : « Tout Sauf Bathily et Bathily Doyna Seuk. »

Samba Bathily Diallo, maire de Ouakam
0

POINT DE PRESSE DES JEUNES DE BENNO BOKK YAAKAR OUAKAM.

DÉCLARATION LIMINAIRE.

Mesdames et Messieurs,

Chers Partenaires de la Presse,

Chers Camarades, Frères et Sœurs Jeunes,

Chers Militants et Sympathisants de Benno Bokk Yaakar à Ouakam,

 

Mesdames et Messieurs,

Au soir du Mardi 05 mars 2019, le Conseil constitutionnel a déclaré vainqueur, dès le 1er tour du scrutin, le candidat de notre Coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), le Président Macky SALL avec un score de 58,26 %. Nous avons tous jubilé, jeunes comme adultes, heureux d’avoir contribuer à cette large et belle victoire.

Malheureusement, pour la suite, il n’y a jamais eu de réunion de bilan, pas de tournée de remerciement aux ouakamois, et le siège de la coalition fut fermé.

Aujourd’hui que la date des élections locales est fixée, des tiraillements et divisions surgissent de partout, des responsables refusent de prendre part à des rencontres de la coalition, préférant se la jouer en solo, contribuant ainsi à fragiliser la coalition et à rendre très lointaine une victoire qui pourtant est à portée de main, si tous travaillent de concert, ne se souciant que de l’intérêt des ouakamois et du Sénégal.

Face à cette situation, après plusieurs initiatives de conciliation infructueuses, menées par les jeunes et appuyées par quelques personnes de bonnes volontés :

Les Jeunes de la Coalition BBY de Ouakam crient leur ras-le-bol, expriment leur déception, fustigent avec dépit le comportement enfantin et les inutiles querelles de positionnement des responsables de la coalition. Ils les invitent, sans délai, à se comporter en véritables leaders et à se retrouver autour d’une même table pour un triomphe électoral au soir du 23 Janvier 2022. Ils indexent à visage découvert les sieurs Momar GUEYE et Biley GASSAMA qui foulent aux pieds l’unité de la coalition, qui a valu tant de victoires au Président Macky SALL à Ouakam, par une démarche fractionniste et irresponsable.

Aussi, Les Jeunes de la Coalition informent le Président de la République, Son Excellence Macky SALL, qu’ils ne sauraient accepter, malgré ce sombre tableau, un quelconque parachutage pour diriger la liste de la Coalition BBY à Ouakam.

Si les responsables persistent dans leur division, les jeunes prendront leur responsabilité en investissant tout simplement un des leurs ou un autre candidat de leur choix pour la course à la Mairie de Ouakam.

Si après cet appel à l’unité, les responsables cités plus haut et tous les autres qui suivent leurs pas reviennent à la raison, les Jeunes réclament néanmoins leur investiture pleine et entière sur la liste proportionnelle aux prochaines élections locales. Il n’est plus question de se mettre dans une posture d’escalier pour des gens qui ne pensent qu’à leur seul intérêt.

Les Jeunes de la Coalition dénoncent également la gestion catastrophique, clanique et gabégique de la commune et de ses biens par le Maire, sans domicile fixe politique, Samba Bathily DIALLO.

Entre autres :

Ouakam est mal assaini et les routes à plusieurs endroits sont impraticables ;

L’hôpital de Ouakam est fermé, faute d’entretien et de gestion transparente,

et le Maire ne nous dit où sont passées les millions de francs CFA

en recettes qui y ont tirées pendant les années précédentes ;

la saleté est la voisine quotidienne des ouakamois car la mairie ne nettoie pas régulièrement les arcanes de la commune et les camions de ramassage des ordures ne passent pas fréquemment dans tous les quartiers ;

pour la révision exceptionnelle des listes électorales, un groupe d’individus a été préposé au sein même de la mairie, en dehors de la commission légale de révision des listes, pour ne s’occuper, en toute impunité et irrégularité, que des gens acquis au maire.

Dans les jours à venir, Les Jeunes de la Coalition lanceront une campagne locale visant à mettre à nu sa mauvaise gestion de notre commune, par tous les moyens légaux disponibles et à tout endroit où cela peut se faire, avec les hashtags « ToutSaufBathily et BathilyDoynaSeuk. »

Notre grand malheur est qu’au lieu de se soucier de tous ces maux

de Ouakam, afin d’y apporter des solutions pérennes, des responsables

de BBY Ouakam sont dans linsouciance et dans une course inexpliquée,

dispersée et effrénée vers la mairie et sans aucun programme commun

pour remédier à toutes ces difficultés que vivent les ouakamois.

Les Jeunes de la Coalition se désolent aussi de l’attitude de la Sous-Préfète des Almadies qui, sans se renseigner ni consulter, délivre quitus à toute personne qui se réclame responsable de Benno Bokk Yaakar. Le cas du siégeant, au nom de Benno Bokk Yaakar, dans la commission pour la révision exceptionnelle des listes électorales en est une preuve fragrante. Madame la Sous-Préfète des Almadies, être responsable d’un parti ou mouvement membre de Benno Bokk Yaakar n’octroie pas automatiquement le titre de coordonnateur de ladite entité politique. Ne confondons pas les choses et les rôles !

Enfin, Les Jeunes de la Coalition encouragent toutes les personnes de bonnes volontés à continuer leurs efforts et initiatives en faveur du rassemblement de toutes les entités de la coalition BBY, seul gage de victoire aux prochaines locales.

Vive Ouakam !

Vive la Jeunesse !

Vive la Coalition Benno Bokk Yaakar !

Fait à Ouakam, le jeudi 09 septembre 2021.

La Coordination des Jeunes de Benno Bokk Yaakar Ouakam

laissez un commentaire