Ultimate magazine theme for WordPress.

Les millions qui vont perdre Sonko et sa coalition…

Ousmane Sonko, l'opposant radical qui attend des millions pour sa campagne
0

« L’argent est le nerf de la guerre », dit-on ! Cela les membres de la coalition Yewwi Askan Wi viennent de le comprendre. Ils se sont fixés comme mission de récolter 500 millions pour financer leur campagne en vue des élections locales du 23 janvier 2022. Leur appel n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Des Sénégalais ont répondu présents. Mais en acceptant de se lancer dans cette collecte, c’est la défaite de cette coalition de l’opposition qu’ils financent.

La coalition Yewwi Askan Wi veut avoir le maximum de conseillers municipaux au soir du 23 janvier. Pour se faire, YAW va casser la tirelire. Mais d’abord il faut qu’elle trouve l’argent. Et c’est Ousmane Sonko qui a trouvé la solution « miracle ». Lors d’un meeting à Thiès, le leader du Parti des Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (Pastef) avait demandé aux militants de mettre la main à la poche en finançant leur campagne. L’objectif est d’avoir 500 millions F CFA dans les caisses de cette coalition.

Des Sénégalais financent la défaite de Yewwi Askan Wi…pour 2022

Et l’opposition est en bonne position pour avoir cette somme. Ce dimanche 2 janvier, Ousmane Sonko et Cie ont réussi à collecter plus de 245 millions en un seul jour, si on en croit les chiffres publiés par YAW. Mais ce don de soi risque de précipiter la défaite de Yewwi Askan Wi. Leurs adversaires du pouvoir peuvent réunir une telle somme en un seul jour. Et si c’est l’argent qui fait gagner des élections, alors la machine Benno Bokk Yakaar ne fera que bouchée de l’opposition.

Les candidats du pouvoir sont assis sur des milliards. Alors ils n’ont même pas besoin de lancer une collecte pour se financer en vues de ces élections. Mais les citoyens qui ont investi des millions pour que leurs leaders puissent faire campagne voudront savoir ce qu’est réellement devenu leur argent. Alors ces millions seront plus un fardeau qu’un simple investissement. Une pression que certains candidats ne supporteront sans doute pas.

Des Sénégalais qui cotisent des millions pour la chute d’un président et de son régime, c’est une première dans l’histoire du Sénégal. Mais les théoriciens de ce projet risquent d’avoir la surprise de leur vie. Leurs adversaires sont loin d’être des candidats qui se laissent faire. La réponse de la coalition Benno Bokk Yakaar sera brutale. Et les millions collectés risquent de n’avoir aucun impact.

Si Ousmane Sonko et Cie veulent battre Macky Sall et sa coalition, il leur faudra autre chose que de chercher des millions. Yewwi Askan Wi est quasi inexistante hors des grandes villes. Et tout le monde sait que le locataire du Palais mise sur le monde rural pour gagner des élections. D’ailleurs rares sont les régions de l’intérieur que le pouvoir pourrait perdre lors de joutes électorales. Alors le chantier est immense pour YAW qui veut déboulonner Benno Bokk Yakaar.

Yewwi Askan Wi est averti. Les millions qu’elle collecte ne sont rien face aux milliards de Benno Bokk Yakaar. Il faut plus que l’argent…de la persuasion. La bande à Sonko devra gagner le cœur des femmes avec leur Gie, des personnes âgées qui représentent un fort électorat et les quelques jeunes qui sont toujours récalcitrants à l’idée de voter pour eux. Sinon Macky trouvera la bonne formule et ce sera la fin de ce compagnonnage circonstanciel. Car c’est ce argent qui divisera Yewwi Askan Wi.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire