Ultimate magazine theme for WordPress.

Les ministres « nuls » de Macky Sall ont la côte…Ils sont promus

1

La gouvernance sobre et vertueuse du Président Macky Sall s’assombrit de jour en jour. Le chef de l’Etat est entouré de ministres qui vont le tuer politiquement s’il n’y prend pas garde. Leurs échecs et les bourdes qu’ils font au quotidien vont être fatales à leur leader et mentor. Voilà des ministres qui ne doivent pas figurer dans le prochain gouvernement de Macky. S’il veut s’éviter la foudre des sénégalais qui n’arrivent plus à supporter ses ministres, il doit prendre une décision radicale. Me Malick Sall, Abdoulaye Diouf Sarr, Mansour Faye et Serigne Mbaye Thiam sont de véritables boulets que le régime traine. Il est temps de s’en séparer.

Le gouvernement de Macky Sall est constitué de ministres nuls à abattre. Le Président de la République, s’il veut un bilan reluisant, doit se départir de certains d’entre eux. Ces ministres nagent entre incompétences et échec au quotidien. Le Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, occupe la première marche du podium. Le beau-frère du chef de l’Etat ne rate aucune occasion pour faire parler de lui.

L’argent du Fonds Force Covid-19 destiné aux conducteurs de motos Jakarta est le dernier scandale dans lequel il a été cité. Pour se dédouaner, les services de son ministère ont mouillé son collègue des Finances. Selon eux, c’est Abdoulaye Daouda Diallo qui a glissé une note au président pour lui dire que les fonds étaient disponibles au niveau des gouvernances. Une véritable preuve d’échec car il pouvait se dédouaner séance tenante.

Me Malick Sall lui emboite le pas. Plus catastrophique que le Garde des Sceaux, ministre de la Justice tu meurs. Les mots qu’il avait sorti dans l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr et son dérapage communicationnel au lendemain des émeutes du mois de mars, résonnent toujours dans les oreilles des sénégalais. L’affaire « Boy Djinné » est la goutte de trop. Dans une République normale, il aurait été le premier à être démis de ses fonctions avant le directeur de la prison du Camp Pénal. Mais bon on est au Sénégal, un détenu qui s’évade douze (12) fois est normal.

Serigne Mbaye Thiam et Abdoulaye Diouf Sarr viennent compléter le tableau. Parfois l’on se demande dans quelle République sommes-nous ? Après le scandale du faux médecin et l’incendie de l’hôpital Magatte Lo de Linguère, le ministre de la Santé et de l’Action Sociale aurait dû plier ses blouses et rendre le tablier. Mais non ! Monsieur le ministre est toujours à son poste. Et pour le récompenser, notre cher Président l’amène avec lui dans ses tournées économiques pour…inaugurer les nouveaux hôpitaux à l’intérieur du pays. Sacré Macky ! Comment peut-il trainer une telle plaie.

Son ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, est en train d’assoiffer les sénégalais avec l’aide de la Sen’Eau qui est incapable de nous donner une eau suffisante et de qualité. Et sa ministre de la Jeunesse, Néné Fatoumata Tall, est une inconnue pour les jeunes qu’elle est censée diriger. Mais bon, on est au Sénégal, le pays où le président laisse ses ministres faire du n’importe quoi sans piper un mot.

Ses ministres, ont-ils marabouté le Chef de l’Etat ou c’est Macky qui ne veut pas ouvrir les yeux ? Ses interrogations sont sur les lèvres de beaucoup de sénégalais. Dans une République normale, ses ministres auraient été déjà limogés. La loi de la carotte est révolue pour eux, le locataire du Palais doit sortir le sabre et couper des têtes

Mais une chose est sure, si le Chef de l’Etat maintient Abdoulaye Diouf Sarr, Abdou Karim Sall, Malick Sall, Mansour Faye, Néné Fatoumata Tall et Serigne Mbaye Thiam, il risque d’avoir le pire bilan de tous les présidents du Sénégal depuis notre accession à l’Indépendance.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

1 commentaire
  1. Fall Ndiaye dit

    Vous n’avez pas cité Matar Ba ministre des sports en collusion avec un certain entrepreneur amateur du nom de Mbaye FAYE à qui il donne tous les marchés du ministère. Cet entrepreneur a même une maison construite à Fatick sur un terrain offert par Matar BA. Faites les investigations et vous serez surpris sur tout ce que Mbaye Faye a fait. Le stade Lat Dior( 1, 600 milliards)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :