Les secteurs qui ralentissent la croissance au Sénégal

Selon la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) plusieurs secteurs ont enregistré des résultats faibles, ce qui ralentit la croissance économique. Il s’agit du secteur de la raffinerie, du textile, de l’agriculture et de la pêche.

« le +raffinage du pétrole et cokéfaction+ (-9,6%) et la production de l’égrenage du coton (-21,2%) ont enregistré de faibles résultats sur la période ».

La croissance a aussi été « particulièrement atténuée par les faibles résultats observés au niveau de la branche +filature, tissage et ennoblissement textile+ (-39,1%), des activités extractives (-11,3%) et de la production de +métallurgie-fonderie et fabrication d’ouvrages en métaux+ (-16%) ».

En juillet 2019, le secteur primaire (hors agriculture et sylviculture) s’est replié de 3,2%, en variation mensuelle.

« Cette situation traduit une contreperformance de la pêche (-18,5%), en juillet 2018, l’élevage s’étant consolidé de 4,9% sur la période », explique la DPEE, soulignant que « sur un an, le secteur primaire hors agriculture et sylviculture s’est également raffermi de 19,2% en juillet 2019, en liaison avec les bons résultats simultanés des sous-secteurs de l’élevage (+19,3%) et de la pêche (+19,0%) ».