Ultimate magazine theme for WordPress.

Les villes que Benno va récupérer…Thiès, Zig, Mbacké, Kaolack…

1

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, certaines villes qui avaient vu la victoire de Yewwi risquent de tomber sous l’escarcelle de la coalition au pouvoir, Benno Bokk Yaakaar. Les villes de Thiès, Zig, Mbacké et Kaolack risquent d’être prises par la coalition au pouvoir. Seule la capitale reste encore incertaine avec la mauvaise campagne des responsables et surtout de la tête de liste de la coalition BBY à Dakar, le ministre Alioune Ndoye. L’appui de la première dame, et ceux de Mbaye Ndiaye et Amadou Ba risquent d’être infructueux.

Tous les responsables de Benno de Zig réunis autour de Mimi Touré

Benno Bokk Yakaar est bien parti pour gagner dans le département de Ziguinchor. Les responsables de cette coalition qui aux dernières élections locales se regardaient en chiens de faïence, ont décidé cette fois de travailler la main dans la main. Ils se sont jurés, unis, de donner une victoire éclatante de Benno Bokk Yakaar à Ziguinchor. Abdoulaye Baldé, Victorine Ndèye, Doudou Kâ, Benoit Sambou, Innocence Ntap Ndiaye, tous réunis, ce n’est que d’une bouchée qu’ils feront de Guy-Marius Sagna.

Guy-Marius Sagna est un nain face à n’importe qui de ces leaders de Benno Bokk Yakaar à Ziguinchor. Et, il va souffrir encore plus, avec la décision de ces leaders de marcher ensemble pour assurer la victoire de Benno Bokk Yakaar à Ziguinchor. Guy-Marius Sagna n’aura même pas le temps de voir les choses arriver qu’il subira une raclée. Et ce n’est pas seulement à Ziguinchor que Benno Bokk Yakaar est assuré de la victoire.

Cette coalition risque de faire une véritable raflée dans tout le reste de ce que l’on appelle la Casamance. A Bignona, à Oussouye, à Sédhiou comme partout ailleurs dans cette localité, Benno Bokk Yakaar fait figure d’épouvantail. C’est que le bilan des réalisations effectuées en Casamance par Macky Sall plaide aisément pour Benno Bokk Yakaar. Macky Sall a beaucoup travaillé pour le désenclavement de la Casamance avec tous les chantiers réalisés, dans le seul but de faire développer la Casamance.

thiès
Babacar Diop, nouveau maire de Thiès

Autre département où Yewwi Askan Wi risque de connaître la déconvenue face à Benno Bokk Yakaar, alors qu’il l’avait gagné aux dernières locales, c’est Thiès. Yewwi Askan Wi paie au prix fort la dissidence du maire Babacar Diop. Une aubaine pour Benno Bokk Yakaar qui reprend du terrain à Thiès. Babacar Diop était un pion essentiel de Yewwi Askan Wi à Thiès. Ce qui n’est pas vu d’un bon œil par Ousmane Sonko qui veut avoir la mainmise sur Yewwi Askan Wi partout.

Le bouchon a été poussé trop loin la semaine dernière, après que Babacar Diop a échappé de peu à un guet-apens organisé par le camp de Ousmane Sonko à Thiès. D’ailleurs, dans le cadre de cette affaire, un des membres de la garde rapprochée de Ousmane Sonko vient de tomber entre les mains des limiers pour les besoins de l’enquête. La rupture est définitive entre les différentes parties, et par cette faute de Ousmane Sonko qui a voulu « dompter » Babacar Diop, Thiès va retourner à Benno Bokk Yakaar.

A Mbacké, Yewwi Askan Wi réduit à néant ses chances de vaincre. Serigne Fallou Mbacké, le Président du Conseil départemental qui avait été élu sous la bannière de Yewwi Askan Wi, a tourné le dos à cette coalition. Là aussi, c’est dans la plus grande maladresse que Yewwi Askan Wi a voulu écarter un de ses ténors à Mbacké, alors que tout le monde connait le rôle et le poids politique de Serigne Fallou Mbacké dans ce département.

Benno Bokk Yakaar enregistre un renfort de taille à Mbacké. Outre, la défection de Serigne Fallou Mbacké des rangs de Yewwi Askan Wi, Serigne Bara Dolli Mbacké qui s’est distingué au cours de la 13ème législature sortante par son rôle de Président du groupe parlementaire de la coalition conduite par le PDS, a décidé d’apporter son soutien à Benno Bokk Yakaar. La mouvance présidentielle part avec une longueur d’avance à Mbacké.

benno
Serigne Mboup de Kaolack

Benno Bokk Yakaar peut compter sur un autre soutien, celui du leader du mouvement MADAKAW qui a déjà tourné le dos à Yewwi Askan Wi. L’actuel vice-Président du Conseil départemental de Mbacké a décidé de rouler pour la mouvance présidentielle depuis que pour lui, la sortie du Khalife général des mourides est une indication du soutien à apporter au Chef de l’Etat Macky Sall. Quand l’on sait que Gallo Ba reste toujours aux aguets dans ce département, il est difficile de voir Benno perdre à Mbacké.

Le tempo doit être de même à Kaolack où Benno Bokk Yakaar n’y avait qu’un seul adversaire de taille. Il se nommait Serigne Mboup qui ne sera pas de la partie pour ces élections législatives. Ce qui laisse le champ libre à Pape Mademba Bitèye et à Benno Bokk Yakaar à Kaolack…

La Rédaction de xibaaru

Afficher les commentaires (1)