Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales 2022 : Les enseignements que Macky doit tirer de la défaite de Benno

0

Il nous faut rebondir très vite, Excellence Monsieur le Président de la République

Rideaux sur les élections locales. Les résultats ont été pleins d’enseignement. Les conséquences du revers de Benno Bokk Yaakar dans quelques grandes villes du pays doivent être très vite tirées. Vous venez de recevoir une très significative alerte Excellence Monsieur le Président de la République. L’avenir de la coalition majoritaire a fortement été interpellé par ces résultats du dimanche 23 janvier, issus des urnes.

C’est l’occasion pour nous de féliciter le ministre de l’intérieur pour la transparence du scrutin et le calme qui a prévalu lors de sa tenue. Pensez tout de suite à renforcer la jeunesse qui vous reste loyale Monsieur le Président de la République. Au regard des vainqueurs de l’opposition, il ressort nettement de leurs différents profils, que ce sont des jeunes. Ils ne s’arrêteront pas en si bon chemin. Barthélémy Dias, Ousmane Sonko, Bara Gaye… joueront leurs cartes jusqu’au bout. À ces natifs des années 70 et 80 qui prennent le pouvoir local dans plusieurs villes du Sénégal, il faut dresser une nouvelle génération Benno Bokk Yaakar.

Il y a trop de responsables impopulaires dans le Benno actuel, mais ils sont surtout périmés et de jour en jour moins suivis. Il faut des hommes neufs dans les moments de crise. Tirez les leçons de ce scrutin afin de préparer très vite et avec méthode et rigueur les échéances futures. Pas d’état d’âme surtout. Pas de place aux faucons. Pas de lobbying pour sauver les perdants. Pas de marge de manœuvre aux grandes gueules qui par divers moyens, auront accès à vous.

De grands soldats inconnus du grand public sont avec vous excellence, et ils abattent un travail titanesque à la base. Vous disposez de tous les pouvoirs pour les dénicher. C’est ce lot là que j’appelle les « Hommes nouveaux ». Il faut enfin les lancer sur la scène politique !

Enfin nous insistons sur le choix du prochain premier ministre. Il devra à la fois être un Politique. Souple, crédible, engagé sans être prétentieux et disposant d’un leadership reconnu. Afin de recoller en un temps record, les morceaux. À ce propos, nous pensons à deux personnalités qui sortent du lot : il s’agit du Dr Cheikh Kante, ministre d’État envoyé spécial du président de la République, et de Mahammed Dionne, ancien premier ministre dernièrement secrétaire général de la présidence de la République. Tout autre choix serait à nos yeux une surprise mais nous nous y plierons cependant.

En attendant la suite de l’évolution des résultats globaux dont nous attendons l’officialisation par les tribunaux, ceci n’était qu’un premier avis que nous tenions à partager avec vous excellence, en notre qualité de républicains et en toute modestie.

 

Abdoulaye Alioune Wade

Paris

laissez un commentaire