Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales…un gros danger plane sur Macky Sall et Benno Bokk Yaakaar

0

Les acteurs politiques sont en train de faire des réglages au sein de leurs partis respectifs en vue des prochaines élections locales prévues le 23 janvier 2022. Macky Sall tout comme les leaders de l’opposition font leurs manœuvres pour avoir le maximum d’élus dans les communes et départements. Mais la tâche sera plus ardue pour le président veut faire un carton avant 2024. Mais il risque de faire face à des obstacles internes. Car un grand danger plane sur lui et son Benno Bokk Yakaar.

Le président Macky Sall doit surveiller Benno Bokk Yakaar. A l’heure actuelle, tous les membres de sa puissante coalition n’ont d’yeux que pour les prochaines élections locales. Et tous veulent la même chose, c’est-à-dire figurer ou être tête de liste dans leurs localités respectives. Quitte à outrepasser les directives du commandant en chef. Car ces joutes électorales représentent une chance pour beaucoup de leaders de briller et de poser des actes forts avant les législatives prévues la même année.

Hier Xibaaru dévoilait les candidats qui avaient déposé leurs cautions sans attendre les directives de Macky Sall. Mais un plus grand danger risque de frapper Benno Bokk Yakaar. La machine de guerre BBY va exploser avant 2022. Des membres de la coalition Benno Bokk Yakaar vont aller aux élections locales sous la bannière de leurs partis respectifs. Beaucoup de ses leaders se refusent d’attendre que Macky Sall installe, sur leurs localités respectives, des personnes inconnues dans ces zones.

Et ces responsables politiques sont leaders des plus grands partis au sein de Benno Bokk Yakaar. Ils vont tout faire pour que Macky fasse d’eux des têtes de listes. Et si le chef de l’Etat ne s’y attèle pas, il verra sa coalition, à l’instar des autres coalitions, exploser en mille morceaux. « Et même si ces leaders sont maintenus comme têtes de liste ils vont quitter le navire car ils savent que le président va tomber en 2024. Et ces personnes refuseront de tomber avec lui », souffle une source de Xibaaru.

Et s’il en en est ainsi, le président Macky Sall ne peut s’en prendre qu’à lui-même. Jusqu’à présent, le locataire du Palais n’a pas choisi les personnes qui vont représenter la coalition dans les communes et départements. Et pendant ce temps, les coalitions de l’opposition ont fini de faire leurs réglages.

Et Macky Sall n’aura que ses yeux pour voir la puissante machine Benno Bokk Yakaar voler en éclat. Il est averti et la balle est entre ces mains. Il a du temps pour rectifier le tir s’il veut arrêter la catastrophe. Maintenant il ne reste plus qu’à voir comment le commandant en chef va gérer ces soldats pour éviter qu’ils ne perdent la guerre.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru 

laissez un commentaire