L’ONU proroge le mandat de la Minusca et réaffirme son soutien à Mankeur

Le Conseil de sécurité des nations unies a adopté ce 15 novembre la Résolution 2499 renouvelant le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) pour un an.

Cette résolution autorise la MINUSCA à poursuivre son soutien à la mise en œuvre de l’accord de paix du 6 février 2019.

Dans cette résolution 2499 votée ce vendredi, le conseil de sécurité des Nations Unies

  • Exprime son ferme soutien au Représentant spécial du Secrétaire général, Mankeur Ndiaye ;
  • ​​Décide de proroger le mandat de la MINUSCA jusqu’au 15 novembre 2020 ;
  • ​Décide que l’effectif maximal autorisé de la MINUSCA reste fixé à 11 650 militaires, dont 480 observateurs militaires et officiers d’état-major, et 2 080 policiers, dont 400 policiers hors unités constituées et 1 680 membres d’unités de police constituées, ainsi que 108 agents de l’administration pénitentiaire, et rappelle qu’il compte garder ce chiffre en permanence sous examen ;
  • ​Décide également que l’objectif stratégique de la MINUSCA est d’aider à créer les conditions politiques, les conditions de sécurité et les conditions institutionnelles qui permettent de réduire durablement la présence de groupes armés et la menace qu’ils représentent en adoptant une approche globale et une posture proactive et robuste, sans préjudice des principes fondamentaux du maintien de la paix ;