Macky a un gros menteur dans le gouvernement…Son beau-frère

Macky Sall (à gauche), son épouse (au milieu) et le beau-frère, Mansour Faye (à droite)

La pilule « Mansour Faye » est dure à avaler. Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement s’est rendu coupable d’un grave délit…celui de mentir publiquement au président de la République, Macky Sall. Et depuis son acte abject, le ministre Mansour Faye essaie de dédouaner en rejetant la faute sur le retard des listes de conducteurs de motos Jakarta…Mais les Sénégalais ont du mal à croire.

Mansour Faye a bel et bien menti. La note qui a été remise au chef de l’état disait ceci : « l’argent des conducteurs de motos Jakarta est disponible chez les gouverneurs »…la réponse des gouverneurs est cinglante : « les gouverneurs n’ont rien reçu ». Et le lendemain, Mansour Faye et ses services changent de version : « l’argent est encore au trésor en attendant les listes manquantes de deux associations de conducteurs de motos Jakarta »…un changement de version qui n’est autre qu’un vulgaire mensonge.

Mansour Faye, ministre et beau-frère du président de la République est dans la ligne de mire des activistes et de l’opposition qui demandent une sanction exemplaire. L’ex magistrat, Hamidou Dème, président du Mouvement Ensemble, est favorable à ce que « le ministre des Infrastructures et des transports ne soit plus maintenu à son poste ou dans le gouvernement ». Et il argumente : « Si après ce grave désaveu, ce ministre est maintenu à son poste ou dans le gouvernement, quel message la jeunesse devrait retenir de cet événement au cours duquel le Président s’est voulu champion de la rigueur et de la transparence ? ».

Mansour Faye est coupable d’un délit très grave qui doit être puni avec la rigueur qui s’impose. Aujourd’hui, les Sénégalais attendent le président sur le cas de ce beau-frère qui ne cesse d’accumuler les gaffes et d’être omniprésent dans tous les scandales. Le scandale des contrats du riz-covid, le scandale de l’enregistrement de Sonko, son rejet des corps de contrôle, la tentative de baptiser une rue la ville de Saint-Louis du nom de son beau-frère président. Et maintenant le mensonge sur l’argent du Fonds de riposte et de solidarité contre les effets du COVID-19 (Fonds Force Covid19).

Macky a trop laissé faire son beau-frère qui a traversé plusieurs gouvernements malgré de multitudes dérapages. A chaque remaniement, Mansour Faye était donné sortant. Mais à la surprise générale, il se retrouvait avec un ministère plus grand avec un gros budget. Mansour Faye est le prototype de l’incompétent toujours récompensé comme c’est le cas de certains ministres qui se voient récompenser d’un poste ministériel après un scandale. C’est ainsi que Macky a préféré son beau-frère au brillant mathématicien Mary Teuw Niane.

Macky Sall ne devait même pas attendre un remaniement pour virer son beau-frère et donner un gage de transparence aux sénégalais. Mansour Faye a menti au président Macky Sall. Et si le président ne le sanctionne pas, cela confirmerait l’emprise de la belle-famille dans la gestion des affaires de l’état. Le président gagnerait à redorer le blason du gouvernement qui souffre déjà de l’absence d’un premier ministre. Un premier ministre aurait suivi et vérifié l’exécution des instructions du président. Il aurait sûrement évité le mensonge de Mansour Faye au président.

La Rédaction de xibaaru

laissez un commentaire