Macky donne 60 milliards au ministre de l’agriculture…le plus nul du Sénégal

Malgré un programme agricole de 60 milliards entre ses mains : Moussa Baldé est-il le bon ministre de l’Agriculture ?

Prenez garde ! Le coronavirus va avoir bon dos au Sénégal. Des ministres de la République qui auront échoué dans leurs programmes confiés par le Chef de l’Etat Macky Sall auront vite fait de mettre le tout sur le dos du coronavirus.

Lord du dernier conseil des ministres, le Président de la République Macky Sall vient de décider de rallonger une enveloppe de 60 milliards FCFA sur le budget en cours de son ministère. Le Chef de l’Etat Macky Sall valide ainsi le programme agricole 2020-2021 à hauteur de 60 milliards FCFA. A charge donc pour le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural Moussa Baldé de veiller à la répartition optimale des financements alloués aux différents volets et filières, afin de consentir aux producteurs, des prix de cession fortement subventionnés pour les semences, engrais et équipements agricole.

Pour justifier cette rallonge, le Chef de l’Etat Macky Sall annonce que la volonté est d’anticiper sur les conséquences du coronavirus sur l’agriculture. Ainsi donc, l’objectif n’est rien d’autre que de conduire le Sénégal qui se bat contre le coronavirus à l’auto-suffisance alimentaire. Tous les spécialistes le prédisent, le monde, particulièrement l’Afrique encourt les dangers d’une famine avec la crise liée au covid-19.

A ce propos, on ne peut qu’applaudir des deux mains cette volonté manifestée par le Chef de l’Etat Macky Sall. Seulement, cette intention aussi louable de la part du Chef de l’Etat sera-t-elle suivie d’effets positifs. Là est la grande question. Nommé ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural à la place de Papa Abdoulaye Seck dont les compétences sont reconnues partout à travers le monde, notamment par les organismes spécialisés, Moussa Baldé de son côté multiplie depuis les maladresses. La campagne agricole 2019-2020 constitue un pire échec.

Moussa Baldé a démontré à souhait toute son incompétence à l’occasion de cette campagne pour qu’il puisse bénéficier de crédit. Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, la gestion de Moussa Baldé est décriée à cause de son manque de concertation avec les producteurs et techniciens du secteur. En témoigne la dernière campagne de commercialisation arachidière reconnue comme la pire connue par le Sénégal.

Une campagne que résumait ainsi, il y a quelques mois, Ibrahima Diallo de l’Intersyndicale des corps gras du Sénégal : « Tous les acteurs, à l’unanimité, demandent le départ du ministre de l’Agriculture. Cela fait 32 ans que je suis dans le secteur, mais je n’ai jamais vu un ministre aussi nul. Il a lamentablement échoué ».

Qu’attendons donc du ministre Moussa Baldé ? Sauf qu’il échoue à nouveau lamentablement, en mettant tout sur le dos du coronavirus, alors que tous les moyens sont mis à sa disposition.

La rédaction de Xibaaru