Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky et Marème Faye en danger…La menace qui vient de

0

Une grande gueule risque de détruire Macky et Marième Faye Sall

Il n’y a pas à dire, le « Macky » traverse des zones de turbulences. Il ne se passe plus un seul jour sans qu’il n’y ait un nouveau dossier qui vient secouer le fauteuil du chef de l’Etat. Après les scandales de trafic de passeport et les frustrés qui gangrènent la mouvance présidentielle, un nouveau danger rampe vers le Président. Un « ami » de Macky et Marième Faye Sall est au cœur de cette affaire. Comme quoi, le locataire du Palais nage en eaux troubles.

macky
Kaliphone et la première Dame à Paris

De son vrai nom Babaly Kalidou Sall, « Kaliphone » comme il se fait appeler sur les réseaux sociaux, est devenu un véritable problème pour Macky Sall et la première dame. Cet insulteur professionnel est au cœur d’une rocambolesque affaire de mœurs. Il est accusé de viol et violence sexuelle par la jeune Adja Thiaré Diaw. Cette affaire aux allures d’un film « novelas » a fini par occuper le devant de l’actualité. Même si aucune arrestation n’est faite, les deux parties ont été convoquées mardi dernier à la gendarmerie de Ouakam.

Alors que le droit n’est pas encore dit, cette affaire vient de se transformer en une série de révélations et de menaces. Principal accusé dans cette affaire, Kaliphone menace de déballer tout ce qu’il sait sur le viol qui oppose Adji Sarr et Ousmane Sonko. Il est même allé jusqu’à parler de complot. Et si Kaliphone s’est lancé dans cette entreprise désespérée, c’est parce qu’il ne sent pas les personnes qui sont censés le protéger (Macky et la première dame) à ses côtés. Comme un intouchable, il s’en est même pris à Gabrielle Kane en la menaçant de dire à tout le monde le rôle qu’elle a joué dans le dossier Sweet Beauty.

mackyEn faisant ces graves révélations, Kaliphone vient de placer ses bienfaiteurs (Macky Sall et Marieme Faye Sall) au cœur du complot. Sentant la fin approcher après les insultes au chef de l’Etat, Kaliphone vient de prouver aux Sénégalais, qu’il y a des zones d’ombres dans l’affaire Sweet Beauty. Face à ce sentiment d’impunité de cet insulteur attitré, Kaliphone ne doit bénéficier d’aucune faveur. Tout comme Ousmane Sonko, Kaliphone doit être mis devant ses responsabilités.

Dans la mesure ou Kaliphone viendrait à sortir de cette affaire indemne, deux conséquences pourraient être tirées de cette affaire. Cet insulteur aura acquis tous les privilèges d’être du côté de la mouvance présidentielle. Ce qui ne fera qu’écorcher l’image du « Macky » devenu le refuge des faussaires et trafiquants. Et si Kaliphone venait à être condamné, cette bouche « nauséabonde » pourrait se mettre à déballer des choses qui mettraient le couple présidentiel dans une mauvaise situation.

mackyQuoiqu’il en soit, Macky ne sortira pas indemne de cette amitié incestueuse. Il ne peut pas protéger un violeur présumé et s’acharner sur Sonko. Il ne peut pas non plus prendre le risque de laisser Kaliphone déballer au risque de révéler des choses « secrètes » sur la place publique. Mais cette affaire pourrait être un moyen pour le locataire du Palais de prendre sa revanche sur l’homme qui a passé toute son existence à l’insulter de mère. D’ailleurs, Kaliphone aurait dû se douter que ces insultes contre la première institution de la République ne s’effaceraient pas si facilement.

Un lâchage du couple présidentiel et Kaliphone coche la case prison dans son CV. Même si les accusations de viol ne tiennent plus, les traces de violence sur la fille ont fait le tour de la toile. Avec le soutien que les féministes ont apporté à la présumée victime, Kaliphone risque de voir ses cauchemars devenir réalité. Et contrairement à ce qu’il pense, Sonko ne le rejoindra pas. En tout cas pas de sitôt…

La question que Kaliphone doit se poser est de savoir comment il pouvait échapper aux mailles de la justice après tout ce qu’il a fait ? Sa grande gueule « nauséabonde » va désormais lui coûter très cher. Mais ce maître-chanteur semble avoir trouvé une bouée de sauvetage. Et c’est encore Macky et la première dame qui en payeront les frais. Kali menace de faire des révélations.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire