Macky Sall entre Fast-track et gestion des…scandales

Des scandales qui s’amoncellent : Vers un début de second mandat mouvementé pour Macky Sall

Le Président de la République, Macky Sall ne s’y attendait vraiment pas du tout. Son second et dernier mandat aurait pu débuter sous des auspices beaucoup plus sereins. Mais voilà, alors que tout se déroulait au mieux pour lui, que la BBC vienne à travers une enquête sortir un reportage dont tout indique que son frère Aliou Sall serait impliqué à travers un gros scandale lié à l’octroi de licences sur la prospection et l’exploitation du pétrole et du gaz au Sénégal.

Le feu ainsi allumé, difficile alors de l’éteindre. Que n’a fait le régime pour faire taire cette affaire qui reste encore vivace auprès des Sénégalais ? On n’a même pas encore fini d’en parler que deux autres faits majeurs surviennent. Deux faits majeurs qui risquent de devenir des tâches noires de ce début de second mandat pour le Président Macky Sall.

Devinez quoi ? Celui qui passe pour être un des plus zélés défenseurs du Président Macky Sall, Seydina Fall Boughazelli n’a trouvé rien de mieux que d’être mêlé au cœur d’un gros scandale de trafic de faux billets de banque. Triste affaire pour le Président Macky Sall. Cette affaire ne peut être étouffée. Elle implique des centaines de milliards de FCFA au détriment du Trésor public sénégalais. Du reste, comment pourrait-on l’étouffer alors que l’individu au cœur de ce scandale n’est personne d’autre que Seydina Fall Boughazelli qui pour un rien ou pour un non, se mettait à insulter tous ceux qui étaient contre la politique du Chef de l’Etat. Boughazelli ne peut échapper actuellement à son sort.

Ce qui lui arrive fait partie des prémices qui démontrent que le Président Macky Sall démarre un second mandat qui risque d’être vraiment tourmenté. Déjà que les Sénégalais crient leur ras-le-bol avec cette hausse annoncée dans les prochains jours du prix de l’électricité. Un autre gros scandale qui risque de faire tâche d’huile en ce début de second mandat pour le Président Macky Sall. Le Forum civil par la voix de Birahim Seck vient de dénoncer un fonctionnaire dont le nom est tu et qui a bénéficié dans son compte bancaire un virement de 5 milliards de FCFA dans le cadre du Programme de défense des intérêts économiques et sécuritaires.

Cette dernière affaire, si elle est avérée risquerait de remporter de nombreux pontes de la République. Un seul fonctionnaire ne peut se réveiller un beau matin et se retrouver d’un simple coup du hasard avec 5 milliards de FCFA virés dans son compte bancaire. Ces dernières affaires risquent de faire trop en cette entame du second mandat du Président de la République, Macky Sall.

La rédaction de Xibaaru