Ultimate magazine theme for WordPress.

Mary Teuw Niane maître d’œuvre du grand bond de l’enseignement

Marie Teuw Niane, ancien ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique
0

LE GRAND BOND EN AVANT DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR: NE JAMAIS OCCULTER LA TOUCHE MARY TEUW NIANE.

Dans un article que nous avons eu à lire sur certains sites de la place et intitulé »Le grand bond en avant de l’enseignement supérieur », l’auteur a eu à faire un diagnostic complet et en profondeur de ce secteur ô combien important du Plan Sénégal Émergent de SEM MACKY Sall. Nous l’en félicitons chaleureusement et l’encourageons dans sa volonté de promouvoir les actions du Chef de l’État.

Cependant, l’honnêteté intellectuelle voudrait que l’on rende à César ce qui appartient à César, et au Professeur Mary Teuw Niane ce qui lui est de droit.

Il est vrai que le Président de la République définit les orientations de la politique gouvernementale, mais leur exécution correcte est du ressort des ministres. Quelle que puisse être l’orientation du Chef de l’État, avec un ministre « incompétent », l’exécution ne saurait être aussi belle que celle constatée au niveau de l’enseignement supérieur. Pour preuve ( et nous allons donner un seul exemple) , l’Université Virtuelle du Sénégal, avec la conception des ENO,  est le propre de cet éminent professeur ( il l’a pensé et mis sur pied) qui, durant plus de six ans à la tête de ce département, a allié compétence, vision, entrepreneuriat pour concrétiser la vision du Chef de l’État, en y mettant aussi sa touche personnelle. L’on se souvient encore de l’énorme tollé qui a suivi sa mise en place, mais l’histoire a donné raison au Professeur car, presque dans tous les concours estudiantins, les étudiants de l’UVS se retrouvent en tête. Et plus encore, le modèle sénégalais de l’ENO a séduit plus d’un, raison pour laquelle beaucoup de pays, notamment la France ont voulu se l’approprier.

Parler de l’enseignement supérieur au Sénégal sans nommer l’excellentissime Professeur Mary Teuw Niane, équivaudrait à parler de l’émergence du pays sans le Président Macky Sall.

Un petit éclaircissement pour que nul n’en ignore.

Benjamin.

laissez un commentaire