Massalikoul Jinane va contribuer au renforcement de l’économie

Dossier nouveau : Massalikoul Jinane, une œuvre qui valorise la peau noire, va contribuer au renforcement de l’économie sénégalaise.

Outre Atlantique, certains estiment que l’épargne des Sénégalais demandeurs d’aide publique au développement ne doit pas servir à construire des mosquées. D’abord il est bon de rappeler que c’est l’élite politique qui demande l’aide publique au développement (APD) de connivence avec les élites occidentales. Et en vérité, sur 50 milliards de dollars d’engagements par an d’APD, 40% sont décaissés et dans ce montant 80% reviennent aux entreprises des pays donateurs. En définitive, les pays obtiennent 4 milliards de dollars et les 20% passent dans la trappe de la corruption pour alimenter les flux financiers illicites. Au total, les populations reçoivent 3, 2 milliards de dollars par an. Pour le Sénégal plus « aidé », cela fait 30 milliards de FCFA par an. En face les flux financiers illicites de l’Afrique vers les pays donateurs sont de 60 milliards de dollars et pour le Sénégal, 250 à 300 milliards de FCFA par an. Le peuple sénégalais reçoit 30 et paie 300,  un rapport de un à 10.

Massalikoul Jinane dans le quartier de Bopp (la tête) de Dakar va consolider la société de confiance et notre capital social.  Les valeurs de travail et de solidarité prônées par Serigne Touba seront raffermies et notamment le respect des Anciens. A cet égard, l’Association des retraités civils et militaires créée en 1963 mérite plus d’égard de la République. En attendant la création d’une délégation générale aux personnes âgées, Macky Sall pourra recevoir cette association d’utilité sociale aujourd’hui et publique demain après l’inauguration du Chef d’Œuvre dédié à l’un des ouvrages majeurs de Serigne Touba.

Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki.