Ultimate magazine theme for WordPress.

Millions du Fouta Tampi…les ministres impliqués et les membres corrompus

Fatoumata Ndiaye, leader du collectif Fouta Tampi
0

Les langues commencent à se délier dans le milieu du grand mouvement Fouta Tampi. Et selon des membres ou sympathisants de ce mouvement, l’un des leaders du collectif, « Fatoumata Ndiaye aurait reçu deux véhicules et une maison pour se taire et glorifier Macky Sall ». Mais le mal est plus profond dans ce mouvement car elle n’est pas la seule responsable du mouvement à avoir « mangé au Palais »…Xibaaru vous dévoile les personnalités au Sénégal et à l’extérieur qui ont fait pression et trempé dans ce deal mais aussi les membres corrompus de ce mouvement de contestation du nord du Sénégal.

Le mouvement « Fouta Tampi » est un collectif de plusieurs mouvements de contestation. « Talla-Dégage », « Président Yédjo-Fouta », « Podor-Debout », « Matam dit Non », Kanel va Mal », « Fouta-Insoumis » « Dande Mayo » composent le collectif « Fouta-Tampi ». Aujourd’hui, une seule responsable de ce mouvement est montée au créneau pour défendre Macky Sall qui était leur cible principale. Mais pourquoi Fatoumata Ndiaye a fait un virage à 180° deux mois après avoir accusé le président de tous les maux du Fouta ?

Certes Fatoumata Ndiaye a été « travaillé » au corps et à l’esprit. Deux « Foutanké » puissants dont une femme qui sont hors du Sénégal sont intervenus directement pour mettre à l’abri du besoin Fatoumata Ndiaye. L’un qui se trouve dans un pays d’Afrique centrale, puissant commerçant, originaire de Matam, a fait parvenir plus de 10 millions FCFA. Et l’autre intervenant, une dame qui est en Europe, businesswoman, proche de Macky, a remis à Dakar une enveloppe consistante pour changer l’esprit combattant de Fatoumata Ndiaye en « mange-mil » douillet du Palais (regardez la voiture qu’elle conduit en cliquant ici)

Fatoumata Ndiaye n’est pas seule

Aujourd’hui, avez-vous entendu les vociférations des membres du mouvement « Talla Dégage » ? En avril, un responsable du mouvement « Fouta Tampi » disait cette phrase guerrière à l’encontre du ministre de l’éducation : « Depuis son passage au ministère de la Formation professionnelle jusqu’à son arrivée au ministère de l’Education nationale, Mamadou Talla n’a fait aucune réalisation dans le département de Kanel. Politiquement, il a tout accaparé, avec sa famille. C’est pour protester contre cela que nous avions décidé de marcher ». Celui qui tenait ses propos ne parle plus. Il a reçu une grosse enveloppe à Dakar, dans le bureau d’un célèbre transitaire. Et en plus, il a eu la confirmation d’un ministre sur un passeport diplomatique.

« Podor débout » rampe au ministère

Que dire du mouvement « Podor débout » dont les membres ont fatigué des ministres lors du passage du président pendant ses tournées économiques. Deux grandes gueules de ce mouvement ont été conviées à Dakar dans un bel immeuble qui se trouve non loin du centre culturel français. Après avoir rencontré l’émissaire d’un puissant ministre de la République, ils sont repartis satisfaits les poches remplis de liasses de billets.

Les ministres, DG, transitaires, hommes d’affaires et de médias, tous impliqués

Ils sont nombreux, les personnalités qui se sont levées pour prouver au présidents Macky Sall qu’ils sont capables d’éteindre le feu de « Fouta Tampi ». Le président n’a rencontré aucun des membres mais les émissaires ont été approvisionnés pour éteindre le volcan du Fouta. Un DG d’une grande société de l’état située sur le boulevard de la république, donnait les enveloppes aux émissaires. Le Patron d’une grande société de transit, proche de Macky a sorti des enveloppes. Un patron de presse a cassé sa caisse pour faire plaisir à Macky. Et cette grande femme d’affaire proche du Palais qui a joué les intermédiaires…La liste est longue.

Nous y reviendrons

La Rédaction de xibaaru

laissez un commentaire