Ultimate magazine theme for WordPress.

Mobilité urbaine…Baba Sall magnifie le travail de Mansour Faye

Le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye (à gauche) et le député Baba Sall (à droite)
0

Mobilité urbaine et désenclavement : un jalon important vers l’émergence ! Le gouvernement du Sénégal à travers le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement (Ndlr: Mansour Faye), pour trouver des solutions à deux problèmes majeurs que sont l’enclavement de certaines régions et les embouteillages à Dakar, a engagé un ambitieux programme de construction de ponts et d’autoponts.

Le désenclavement concerne   2 ponts à réaliser à Saint-Louis, 2 à Ziguinchor et 1 à Sédhiou (pont de Marsassoum) et 5 autoponts.

La mobilité urbaine ciblait quant à elle la construction de 13 autoponts à Dakar.

Il convient de rappeler que Dakar compte plus de 4 millions d’habitants, soit 25% du pays, pour à peine 0,3% de la superficie totale du Sénégal. Les déplacements y sont donc une vraie gageure.

Ainsi, en dehors de la Vdn et de Yoff, le programme ambitionne la construction d’autoponts au carrefour Lobat Fall de Pikine, à la station Shell de Keur Massar, au croisement Front de terre de l’avenue Bourguiba, au giratoire de Cambérène, au Carrefour Jvc, etc.

Ces infrastructures de dernière génération sont édifiées au niveau des carrefours où est noté un taux de saturation du trafic très élevé. En effet, l’option est d’ériger sur l’axe principal un ouvrage qui permet aux automobilistes de passer au-dessus tandis que le flux de l’axe transversal passera en dessous.

En tout ce sont 5390 m de linéaire de ponts qui seront réalisés et 11 km de bretelles de raccordements.

Ce programme d’un coût global d’environ 137 milliards de F Cfa, avait une durée d’exécution de 44 mois.

Après l’ouverture complète à la circulation des autoponts de la Cité Keur Gorgui, de Saint-Lazare et de Yoff terminés et inaugurés par le ministre Mansour Faye en novembre et décembre 2020, le 04 mai 2021, c’était au tour de la Cité Lobatt Fall de Pikine d’étrenner son autopont, l’un des plus grands autoponts de cet ambitieux programme.

La cérémonie d’inauguration a été présidée par le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Monsieur Mansour Faye.

Ce dernier a annoncé que les travaux étaient composés d’un pont et de ses voiries latérales, d’une déviation en 2X2 voies revêtues, des travaux d’assainissement sur 1,5 kilomètre, d’un aménagement paysager, etc. A cela s’ajoutent des actions sociales.

Il s’agit de la réfection de quatre écoles riveraines, d’équipements offerts aux postes de santé, aux daaras et à neuf associations sportives de la commune de Pikine-Ouest.

Cette infrastructure dénommée Lobatt Fall, enjambe la route nationale N1 à la sortie de Pikine, la deuxième ville la plus peuplée et permet un meilleur flux de la circulation dans cette zone.

Il a aussi annoncé le démarrage imminent des travaux des autoponts de Keur Massar, Cambérène et Cité des Eaux.

Toutes ces réalisations constituent, à n’en pas douter, un véritable soulagement pour les automobilistes en particulier et les populations riveraines de ces zones en général qui perdaient énormément de temps pour rallier leur lieu de travail ou leur domicile. Cette perte de temps coûtait aussi à l’économie sénégalaise près de 100 milliards par année.

Tout ceci nous le devons à la vision éclairée de son Excellence, le Président Macky SALL qui a déjà dessiné dans le Plan Sénégal émergent les contours d’un autre Sénégal à l’horizon 2035 : « Un Sénégal émergent  dans un état de droit et une société solidaire. »

Le PSE est réalisé à travers un Plan d’Actions prioritaires (PAP) quinquennal adossé aux axes stratégiques, aux objectifs sectoriels et aux lignes d’actions de la Stratégie. Le PAP se décline à travers des projets et programmes de développement inscrits dans un cadre budgétaire. Le premier a couvert sur la période 2014-2018 avec d’importantes réalisations.

Le PAP 2 ajusté et accéléré va couvrir la période 2019 à 2023.

Les priorités se feront autour de la souveraineté alimentaire, pharmaceutique, sanitaire mais également de l’industrialisation, de l’équité, sociale et territoriale, du renforcement du secteur de l’éducation et de la santé avec les réformes qui doivent les accompagner, et aussi les secteurs émergents comme l’économie numérique.

Toutefois cette vision a besoin d’être mise en pratique.

Dans cette dynamique, il est nécessaire d’avoir des ministres loyaux, fidèles, compétents et ayant une bonne compréhension de la vision du Chef de l’Etat.

Monsieur le ministre Mansour Faye fait partie de ceux-là.

En effet, Mansour Faye a mené le combat dès les premières heures à côté du président Macky SALL qu’il continue à servir avec beaucoup d’abnégation et de professionnalisme. Les passages de Mansour Faye à la Délégation à la Protection sociale au Ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement en passant par celui du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale sont le fruit de son mérite personnel.

Partout où Mansour Faye est passé, il a imprimé ses marques en apportant une plus-value à ce qui lui a été confié.

Malgré le tintamarre fait sur sa gestion du Fonds Force COVID-19, Mansour Faye l’a géré avec la plus grande transparence et a fini à la clef par faire économiser plusieurs milliards à l’Etat du Sénégal.

Les récentes réalisations de Mansour Faye au Ministère des Infrastructures sont donc dans la logique du parcours d’un homme qui travaille discrètement et efficacement sans crier gare.

Ce sont ces réalisations combinées avec les autres enregistrées dans d’autres secteurs qui seront la résultante de l’émergence de notre cher pays, vœu très cher au Président Macky SALL qui y croit et y travaille dur pour son avènement à l’horizon souhaité ou même avant.

« Weddi guiss bokku ci » disent les wolofs à côté d’un autre proverbe chinois : « Il vaut mieux voir une fois que d’entendre mille fois ».

Président nous avons vu et nous continuons à voir et à voir encore et toujours ce que vous faites au quotidien pour le bonheur des Sénégalaises et des Sénégalais.

Ibrahima Baba SALL

Député Maire de Bakel.

laissez un commentaire