Mohammad Boune Abdallah Dionne : Le faux combat pour l’atteindre

Qui veut éliminer le ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence de la République Mohammad Boune Abdallah Dionne ? Il y a de ces adversaires placés dans le collimateur des renégats comploteurs de la République dont les moindres faits et gestes sont épiés, afin de les vilipender et de les jeter à la vindicte populaire. L’indécence n’est pas de trop pour ces renégats même si le Sénégal se trouve à un tournant crucial de son avenir. Un ennemi invisible, destructeur déclare la guerre au Sénégal dont l’issue aura des conséquences néfastes sur l’économie d’un pays déjà classé pauvre. L’urgence se trouve vraiment dans la mobilisation de toutes les forces vives pour combattre l’ennemi.
Qu’assiste-t-on ? le ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence de la République Mohammad Boune Abdallah Dionne, un adversaire à abattre pour la clique des renégats comploteurs, était vendredi à Touba où il était parti délivrer un message du Président de la République au khalife général des mourides. Le saint homme, dès l’entrée du coronavirus au Sénégal a fait un don de 200 millions FCFA au Comité national de lutte contre cette pandémie. Et pour participer à la campagne de sensibilisation, l’on a vu Serigne Mountakha Mbacké Bassirou se laver publiquement les mains avec du savon. Pour saluer et remercier cet homme de Dieu pour tous les actes posés dans le cadre de la guerre contre le coronavirus, le Chef de l’Etat Macky Sall a dépêché à Touba son proche collaborateur Mohammad Boune Abdallah Dionne. Ce qu’envient les malfaisants de la République qui prenant prétexte de l’appel des oulémas et imams du Sénégal à fermer les mosquées, veulent créer tout un scandale autour de la participation de Mohammad Boune Abdallah Dionne aux côtés du khalife général des mourides, à la prière du vendredi à Touba.
Touba bénéficie d’un statut spécial au Sénégal. Ce qu’on feint d’ignorer concernant la grande mosquée Massalikoul Jinaan, c’est le khalife général des mourides qui a ordonné aux fidèles mourides de se conformer aux instructions du gouvernement et de ne pas s’y rassembler pour la prière du vendredi. Pour Touba qui bénéficie d’un statut spécial, recevant son hôte du jour en l’occurrence le ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence de la République, le khalife général des mourides l’a convié à ses côtés à la prière du vendredi. Mohammad Boune Abdallah Dionne pouvait-il décemment décliner une telle offre ? La réponse est évidemment non. Pourquoi donc, vouloir en faire un tollé ? Il y a une intention évidente qui est de nuire. Pourtant, c’est Mohammad Boune Abdallah Dionne porteur du message du Président de la République qui affirme que Serigne Mountakha Mbacké Bassirou a saisi à nouveau l’occasion pour demander aux populations de suivre les décisions de l’Etat et de se conformer aux recommandations de l’administration médicale.
Il ne doit y avoir de place à l’équivoque. Sauf que certains agissent en réalité au détriment du Président Macky Sall. Que n’a-t-on entendu crier sur le dos du Président Macky Sall lorsqu’il avait pris la mesure pertinente de ne pas rapatrier les étudiants sénégalais de Wuhan en Chine dès l’apparition de la maladie ? Que n’a-t-on dit des ministres sénégalais qui étaient présents au Salon de l’agriculture à Paris ? Aujourd’hui, c’est Mohammad Boune Abdallah Dionne pour avoir participé à Touba à la prière du vendredi suite à l’invitation du khalife général des mourides auprès de qui, il s’était rendu sur instructions du Chef de l’Etat Macky Sall. Ce dernier se serait rendu lui-même à Touba, il ne se serait jamais opposé à une telle invitation provenant de Serigne Mountakha Mbacké Bassirou. Cherchons d’autres chats à fouetter !
Alioune Ciré Ba
Membre de l’APR