Motsepe : « La CAN aura lieu tous les deux ans »

Le nouveau président de la Confédération africaine de football, le Sud-africain Patrice Motsepe, a réaffirmé mardi, en conférence de presse, que l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations seniors aura lieu tous deux ans.

« La CAN aura lieu tous les deux ans, le football africain en a besoin », a insisté le président Motsepe, répondant à une interrogation sur ce sujet.

Le Sud-africain a souligné que le football a besoin de cette périodicité pour les revenus et aussi aura besoin de la coopération avec les autres confédérations et du secteur privé africain pour engranger des ressources.

L’objectif est d’apporter plus de ressources aux 54 fédérations africaines, a-t-il fait savoir, appelant les Africains à croire en eux, en leur football, « à demeurer optimiste ».

Présenté comme le candidat de la Fifa, Patrice Motsepe a été élu président de la CAF vendredi dernier par acclamation lors de l’assemblée générale à Rabat (Maroc) après le désistement des autres candidats. Il est perçu comme le leader qui pourrait mettre à exécution le programme de la Fifa pour l’Afrique.

En février 2020 lors d’un séminaire au Maroc, le président Gianni Infantino, avait préconisé la tenue de la CAN tous les quatre ans, au lieu de deux.

« Ce que je vous demande, et c’est votre décision, c’est de discuter et réfléchir à passer à une Coupe (d’Afrique) des nations tous les quatre ans’’, avait-il dit.

« Bien sûr, à condition que les revenus qu’on perde soient compensés. On s’occupe de ça et, si on travaille ensemble, on ne va pas seulement doubler les revenus de la CAN, mais on va les multiplier par quatre ou par six en présentant un produit pas seulement à l’Afrique, mais au monde », avait-il par ailleurs ajouté.

Dans un entretien en janvier dernier avec l’APS, Veron Mosengo-Omba, à l’époque directeur du développement dans les 211 fédérations membres de la Fifa, avait dit que l’idée agitée par Infantino c’était de « l’histoire ancienne ». Toutefois, avait-il relevé, cette idée avait été lancée de concert avec plusieurs présidents de fédérations africaines.

L’ancien directeur de développement de la Fifa a été nommé samedi dernier Secrétaire général de la CAF.

Evoquant ses relations avec le président de la Fifa, Gianni Infantino, le nouveau président de la CAF l’a présenté comme quelqu’un qui aime l’Afrique et le football africain.

« On aura besoin de son leadership », a insisté le Sud-africain au cours de la conférence de presse.

APS

laissez un commentaire