Ultimate magazine theme for WordPress.

Mouhamadou Lamine Massaly : « Non à cette satanée loi d’amnistie »

0
« Quand on refuse, on dit non « . Cette sentence obéit rencontre notre position par rapport à la loi d’amnistie annoncée , depuis quelques jours, par le Président de la République. Pour moi, elle va aux antipodes de la volonté de la majorité des citoyens sénégalais. Ces détourneurs éhontés de l’argent de l’argent du contribuable doivent payés pour leur témérité.
Avec Karim Méissa Wade, l’on avait noté un véritable carnage financier. Wade-fils a méchamment atrophié, pour ne pas dire, agressé les caisses de l’Etat du Sénégal. Son arrestation suivie de son incarcération a été plus qu’une demande sociale. Je ne vois pourquoi l’on veut faire passer par perte et profit ce lourd préjudice causé à notre très cher pays le Sénégal. Que d’argent a été dépensé pour traquer cet homme indélicat qui croit sortir de la cuisse de Jupiter : Commissions rogatoires, avocats et autres chargés diverses liées à la tenue de ce procès. Pour dire, Karim Wade doit payer les 138 Milliards de F CFA qu’il doit à notre État.
Même son de cloche pour Khalifa Ababacar Sall. Ce dernier a volé des milliards de la caisse d’avance de la Mairie de Dakar. Il a été pris la main dans le sac. Pourquoi vouloir donc passer l’éponge sur ces crimes économiques causés à notre pays ?
A notre sens , l’on doit poursuivre jusqu’au bout ce processus en appliquant la loi dans toute sa rigueur contre ses dévaliseurs sans foi de nos finances publiques. On doit sévir pour servir, à l’avenir, d’exemple aux éventuels auteurs de mal gouvernance de nos ressources. Amnistier ces gens-là , revient à encourager le vol, la corruption et le détournement des deniers publics. Le peuple ne doit pas en pâtir. Toutefois, je n’écarte pas la révision du processus électoral qui va leur permettre d’y participer ( pouvoir voter et être éligible).
M.Mouhamadou Lamine Massaly,
Président du parti Union Pour une Nouvelle République (UNR)
laissez un commentaire