PDS : Dieu et demi-dieu veulent la soumission absolue

Au Parti démocratique sénégalais (PDS), ce que Me Abdoulaye Wade veut, c’est ce que tout le monde exécute. Ou alors, pour celui qui n’en veut pas, c’est la porte de sortie qui lui est indiquée. Aux militants, il leur est indiqué la totale soumission à Me Abdoulaye Wade qui n’est plus le PAPE du Sopi, mais le DIEU des Libéraux. Comme semble l’indiquer la députée Woré Sarr qui était dans le département de Mbacké ce week-end.

Woré Sarr n’a rien trouvé de mieux que lors d’un rassemblement organisé par les Karimistes, parlant de Me Abdoulaye Wade que : « Nous sommes ses inconditionnels. Nous fermons les yeux quand Wade nous demande de fermer les yeux. Nous nous levons ou nous nous asseyons à sa demande… » Une véritable déclaration de soumission à l’endroit de celui qui a décidé de remettre les rênes du PDS à son fils Karim Wade, et qui demande à tout le monde dans son parti de le suivre dans cette voie comme des « moutons de panurge.

Selon Woré Sarr : « Le Pds authentique et ses leaders sont toujours résolus à rester fidèles au Président Abdoulaye Wade. Une fidélité qui justifie aujourd’hui la décision prise par les libéraux de s’abstenir de prendre part au dialogue politique. » Au PDS, c’est Me Abdoulaye Wade qui façonne la carrière politique des responsables. Comme le témoigne cette autre déclaration de Woré Sarr qui a tenu à rappeler à la face de Macky Sall qu’il « doit sa brillante carrière d’homme politique au Président Wade. Wade a tout fait pour Macky. De 1987 à 2000, il lui a appris comment faire la politique. De 2000 à 2008, il lui a appris comment gérer un gouvernement. Et, c’est successivement qu’il fera de lui, ministre de l’Intérieur, ministre de l’Energie, ministre des Collectivités locales, Premier ministre et Président de l’Assemblée nationale ».

Woré Sarr aurait pu rappeler qu’elle, sous d’autres cieux, n’aurait jamais été députée, si ce n’est ici au Sénégal par la seule grâce de Me Abdoulaye Wade. Ce qui explique la vénération qu’il lui voue, au point de classer Karim Wade au rang d’un demi-dieu. Si, si ! Woré Sarr est convaincue que Me Abdoulaye Wade va revenir au Palais de la République, mais cette fois en tant que conseiller de son fils Karim Wade qu’elle voit comme étant celui qui viendra résoudre toutes les difficultés des Sénégalais.

La rédaction de Xibaaru