Ultimate magazine theme for WordPress.

Pikine : Le marché au poisson sans eau…les travailleurs remontés contre Pape Sagna Mbaye

0

Voilà une curieuse manière pour le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Pape Sagna Mbaye, de se signaler à peine installé dans ses fonctions. Au Marché central au poisson de Pikine, l’on dénonce déjà une volonté du ministre AFP de mettre des bâtons dans la gestion du directeur socialiste Kadialy Gassama. Ce dernier a vu mercredi la SEN EAU couper l’eau du Marché central au poisson. Au moment où ces lignes seront lues, cela ferait 48h que le Marché central au poisson n’a pas d’eau. Une situation incompréhensible parce que au vu de son activité de réception et transformation des produits halieutiques qui viennent de toutes les plages du pays, ce Marché ne doit pas manquer d’eau.

Or ce mercredi matin, SEN EAU a décidé de suspendre son approvisionnement en eau pour des factures impayées de… 160 millions de francs. Des factures qui représentent le cumul de la consommation d’eau du Marché central au poisson … de 2019 à nos jours. Avant cette période c’est-à-dire de 1992 à 2018, l’Etat à qui il revenait de prendre en charge la facture d’eau du Marché s’en acquittait correctement. Dépassé par la tournure des choses et l’acte posé par la SEN EAU, le directeur général du Marché central au poisson, Khadialy Gassama, s’est déplacé au siège de la société française pour leur un arrangement et en remettant un chèque de 5 millions de frs.

La direction générale de SEN EAU a exigé un montant de 10 millions de frs et, surtout, des paiements quotidiens (vous avez bien lu !) de 500.000 frs par jour. Ce qui a été rejeté par le directeur parce que le Marché ne peut pas supporter une telle saignée financière sans compter ses autres charges. Mais ce qui est le plus curieux, c’est surtout l’attitude du ministre de la Pêche et de l’Economie Pape Sagna Mbaye. Ce dernier, ancien maire de Pikine qui plus est, ne s’est pas rangé du côté de son directeur général. Et pire nos antennes braquées sur les étals des vendeurs de poissons disent qu’il a enjoint le directeur général Kadialy Gassama de payer immédiatement les 160 millions de frs à SEN EAU.

Or ces 160 millions représentent des factures de trois ans alors que le nouveau DG Gassama n’a fait que 10 mois à la tête du Marché. La posture de Pape Sagna Mbaye est vivement dénoncée par les travailleurs et les syndicats qui vont d’ailleurs tenir un point de presse pour dénoncer leur ministre de tutelle. Une crise du Marché au poisson va naturellement perturber l’approvisionnement en poisson de Dakar et du reste du pays.

Source : Le Témoin

laissez un commentaire