Ultimate magazine theme for WordPress.

Pr Kitane : « je soutiens la loi contre les Goorjigën (homos) »

Alassane KITANE professeur de philosophie à Thiès
0

Je soutiens la loi anti-Goorjigën même si je suis tolérant, car la tolérance sans limite est une forme d’intolérance

Ces pseudos analystes qui s’en prennent aux initiateurs et défenseurs de la loi anti goorjigën font dans l’amalgame. J’ai été déçu d’entendre d’un homme comme Aliou Sow de Walf que notre pays n’a pas les moyens de sa liberté (relativement à la loi en question), que nous vivons de la coopération…. Je ne vais pas m’attarder sur cette morale de servilité. Mais quand ces intellectuels des clinquants poussent le ridicule au point d’évoquer la tolérance pour s’attaquer à ce projet de loi, on n’est pas loin du délire.

Il faut rappeler que même si des khalifes ont signé la pétition anti goorjigën au regard de leur légitimité, le projet de loi ne se fonde pas seulement sur des considérations religieuses, ce n’est pas honnête de réduire le combat de personnes aussi diverses à des considérations religieuses. L’agenda des goorjigën est d’abord culturel et pose un problème d’identité : ne nous faites pas mener un combat qui n’est pas nôtre, ne dévoyez pas notre combat, ne le dénaturer pas.

Comment voulez-vous que dans un pays où des batailles rangées ont été occasionnées par la sépulture d’un goor-jigên puisse rester sans rien faire ? Ce n’est pas que l’Islam tolère cette pratique ou promet le pardon au repentis (même un voleur repenti est absous par la miséricorde divine). Là n’est pas le problème !

Nous voulons préserver la famille, l’idée que nous en avons du moins ; nous voulons une société où la sexualité a une fonction sociale assise sur le modèle naturel ; nous voulons avoir une identité et le droit de légiférer librement sur nos problèmes. L’humanité est transcendance, elle est son propre horizon, mais ça ne donne pas le droit d’agir d’une façon qui la mette en péril. Au nom de quoi des goor-jigên devraient-ils avoir une famille ? Vous ne voyez donc pas que si on ne fait rien c’est la légalisation du mariage homosexuel qui nous tombera dessus ?

Où étaient tous ces pseudos humanistes et curieux exégèses du Coran quand la polygamie était interdite en France ? Le voile ?

Alassane K. KITANE

laissez un commentaire